Le Comité Syndical Européen de l’Education (CSEE)

Renouveau syndical : un des grands défis du syndicalisme d’aujourd’hui

La période est particulièrement difficile pour la génération de professionnels de l’éducation qui accède actuellement à la profession : les politiques d’austérité, les dégradations des conditions de travail, la faiblesse des salaires et les attaques multiples que subit le système public d’éducation rendent l’entrée dans le métier à la fois morose et éprouvante. Bien souvent, les jeunes collègues se retrouvent isolé.e.s, surchargés de travail et sans perspectives d’évolution dans la carrière. Leur mobilisation et engagement syndical est ainsi empêché par le rythme effréné du début de carrière dans lequel ces nouveaux collègues ont bien du mal à garder la tête hors de l’eau.

Il est donc impératif pour les syndicats de mieux cerner ces enjeux et d’y proposer une réponse collective : réaffirmer le statut, la valeur et l’attractivité des professions de l’éducation auprès des jeunes est un des défis majeurs du syndicalisme du 21ème siècle.

L’internationale de l’Éducation a d’ailleurs fait du renouveau syndical un des grands thèmes de son 8e congrès mondial qui s’est tenu l’été dernier à Bangkok. L’organisation appelle en effet, partout dans le monde, les gouvernements à faire de l’enseignement une profession de premier choix pour les jeunes et encourage les organisations syndicales à travailler sur le renouvellement des forces militantes en favorisant l’engagement de jeunes collègues, notamment au travers de campagnes de communication spécifiques et d’une meilleure représentativité des jeunes militant.e.s dans les instances.

Le SNES-FSU est engagé depuis longtemps aux côtés des collègues entrants dans le métier et les conseille durant toutes les étapes de leur formation. Il travaille aussi au renouvellement de forces militantes grâce à la force de travail de ses militant.e.s qui assurent de nombreux stages syndicaux et qui encouragent, au quotidien sur le terrain, les jeunes collègues à se saisir de l’actualité de leur métier. Mais le renouvellement syndical ne touche pas seulement la questions des jeunes collègues : il s’agit d’une problématique globale d’accueil et de formation des nouveaux militant.e.s à laquelle le SNES-FSU continue de prêter une attention particulière.

L’IE a d’ailleurs publié une étude complète intitulée "Recrutement, participation et représentation des jeunes syndicalistes au sein des syndicats de l’éducation". Voir document ci-dessous.

Autres articles de la rubrique Le Comité Syndical Européen de l’Education (CSEE)