Observatoire des collèges

Rentrée au collège Pas que des réformes de forme

Alors que les collèges recevront à la rentrée 26 000 élèves supplémentaires
dans le public, faute de moyens, des rectorats ont renoncé à des ouvertures
programmées de classes. Les classes sont encore plus chargées.

ASSOUPLISSEMENTS NON FINANCÉS
Les « assouplissements » de la réforme du collège ne sont pas revenus sur l’autonomie des établissements. La diminution des dotations horaires des collèges empêche le « rétablissement » promis des enseignements facultatifs (langues et culture de l’antiquité, européennes ou régionales). Il s’agit de faire des choix contraints entre enseignements facultatifs, dont le nouvel enseignement de chant choral, langues et groupes à effectifs réduits que le SNES-FSU continue de demander pour améliorer les conditions d’études des élèves et de travail des personnels.

RÉFORME DES PROGRAMMES : IMPROVISATION IRRESPONSABLE
De nouveaux programmes de français mathématiques et EMC parus au B.O. fin juillet sont applicables à cette rentrée en collège. Une méthode et un calendrier inacceptables à plusieurs titres :
➜ Le comité de suivi des programmes ne s’est pas réuni préalablement pour réaliser un bilan des programmes en vigueur. La profession n’a pas été consultée.
➜ Les modifications sont importantes. Ce ne sont pas de « simples ajustements ». Les repères de progression annuels ont également été écrits pendant l’été par la DGESCO et ne sont pas connus à ce jour. Ils seraient applicables dès la rentrée. Comment les enseignants peuvent-ils s’approprier ces modifications dans un délai aussi court ?
➜ Les programmes d’EMC et de français posent des problèmes de fond. Ceux d’EMCremettent en cause la pluralité des pratiques pédagogiques. L’esprit critique semble relégué au second plan au profit de l’apprentissage de valeurs et de règlesl. Quant aufrançais, l’étude de la langue renvoie à une conception passéiste de la grammaire.
➜ Par respect pour le travail des enseignants, le SNES-FSU avait demandé que ces nouveaux programmes et repères annuels ne soient pas applicables à la rentrée 2018 et que le temps de la réflexion et de la communication soit pris. Il n’a pas été entendu.
Pour le SNES-FSU les repères annuels doivent structurer les programmes dès la phase d’écriture.
Quant au programme de chorale paru en juillet, il induit la participation des chorales chaque année à plusieurs projets et à plusieurs concerts, dont « la rentrée en musique » et les cérémonies commémoratives. Cela devrait relever des choix pédagogiques des professeurs d’éducation musicale. Aucune dotation complémentaire n’a été accordée dans la plupart des académies pour la chorale. Nous sommes donc bien loin des deux heures pour tous les collèges annoncées par le ministre dans son « plan chorale ».

ÉVALUATION : POUR QUOI FAIRE ?
Les évaluations nationales de Sixième n’ont pas permis un meilleur accompagnement des élèves ; les nouveaux bilans périodiques, complexes et chronophages, n’apportent pas plus de lisibilité aux parents et aux élèves ; les bilans de fin de cycle compilent des indicateurs toujours plus nombreux et peu pertinents. Le DNB, enfin, prend mal en compte les disciplines. Le SNES-FSU continue d’œuvrer pour une amélioration des dispositifs d’évaluation, qu’ils soient plus lisibles et plus simples.

TÉLÉPHONE, REDOUBLEMENT : TOUJOURS UN RENVOI AU LOCAL
L’interdiction du téléphone portable était une promesse de campagne. Finalement, comme c’était déjà le cas auparavant, ce sera au réglement intérieur de chaque établissement de décider si son utilisation par les élèves est autorisée ainsi que des modalités de confiscation. Plus grave, c’est aussi au réglement intérieur d’en fixer les usages en classe avec des conséquences notamment sur la liberté pédagogique
des enseignants. Le SNES-FSU demandait un cadrage national.
Le redoublement, dont l’efficacité pose question au collège, est prétendument rétabli. Le texte réglementaire précise qu’il reste « exceptionnel », il n’y a donc guère de changement par rapport à une « interdiction sauf exception ».

Autres articles de la rubrique Observatoire des collèges

  • L’observatoire des collèges
    Vous trouverez dans cette rubrique l’actualité vive des collèges. Il est aussi possible de trouver des articles sur la structure des collèges, ses dispositifs dans la rubrique... Lire la suite (2 juillet)
  • Réforme assouplie, mais vers l’autonomie...
    L’arrivée du nouveau ministre s’est accompagnée d’une révision d’urgence du texte de l’arrêté du 19 mai 2015, signé au lendemain d’une grève majoritaire, qui fonde la réforme du collège. Il faut voir dans... Lire la suite (Juin 2017)
  • Collège : assouplissement, oui mais...
    Le SNES-FSU demandait depuis des mois l’ouverture de discussions conduisant à l’abrogation de la réforme de 2016 au profit d’une autre réforme du collège. Un projet d’arrêté a été envoyé aux... Lire la suite (Mai 2017)
  • Agir au 3ème trimestre
    Positionnement des élèves sur les domaines du socle, grille locale concernant l’évaluation de l’oral du DNB, le troisième trimestre sera l’occasion de nouvelles tensions, de nouvelles réunions… Perte de... Lire la suite (Avril 2017)
  • Le point sur le LSU
    Alerté par le SNES-FSU en Conseil supérieur de l’Education le 2 mars, le ministère a reconnu que la mise en place du LSU occasionnait des dérives : "attendus de fin de cycle" remplis trop tôt, bilans... Lire la suite (Mars 2017)