Année 2017-2018

Rentrée au lycée La Pléiade (Grenoble)

Il manquait à la rentrée 0,5 ETP en maths et 1,5 en SII.

Cela a été très compliqué de trouver des professeurs contractuels, et le lycée a utilisé tous les moyens disponibles pour les rechercher : pôle emploi, leboncoin, facebook...

L’isolement du lycée ne favorise pas le recrutement et notre direction a été confrontée à l’extrême lenteur des services de la Diper E pour valider les contrats une fois les candidats validés par l’inspection. Plusieurs fois la perle rare nous a échappé parce que les services ont mis trop de temps à répondre. Les postulants vont ailleurs s’ils sont assurés d’obtenir le poste plutôt que d’attendre un hypothétique contrat du rectorat de Grenoble.
Le recrutement est de plus difficile : les candidats sont rares, les petites quotités ne les intéressent souvent pas et nécessitent des aménagements de leur service hebdomadaire pas toujours facile à intégrer dans un emploi du temps fortement contraint par les très forts effectifs d’élève, par le manque de salle et la nécessité de mettre en barrettes des classes pour "optimiser" la consommation d’heures prof à cause d’une dotation horaire globale bien trop maigre pour autoriser un peu de souplesse dans l’organisation de la structure.

Nous avons finalement trouvé contractuel pour un ETP de SII 3 semaines après la rentrée, et un contractuel en maths qui a pris cette semaine (5e semaine). Il nous manque toujours un 1/2 ETP de SII Ingénierie mécanique.

On ne peut que regretter que cette charge de recruter des professeurs contractuels soit déléguée à l’établissement faute d’anticipation car les besoins étaient définis et connus début juillet déjà.

Olivier Moine

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018