Année 2019-2020

Rentrée depuis le 18 mai dans notre académie (Caen)

Mise à jour 19 juin 07h : FAQ (à la fin de l’article) revue et augmentée : le 22 juin, situation des personnes fragiles ou vivant avec des personnes fragiles, garde d’enfants

Alors que le gouvernement n’a cessé de s’enfoncer dans la cacophonie au sujet du déconfinement, il n’est pas question de transiger sur les conditions de réouverture des établissements. Sans garanties strictes sur la sécurité des élèves et des personnels, un établissement ne peut pas ouvrir le 18 mai ni après.

Le calendrier s’accélère, vous avez peut-être déjà reçu des convocations à des réunions de pré-rentrée, des échanges ont sans doute déjà eu lieu avec votre principal ou proviseur.

La rectrice vient d’indiquer en réunion de CHSCTA ce mercredi 6 mai que les réunions de « pré-rentrée » en présentiel doivent se limiter à l’essentiel en limitant le nombre de participants et dans le respect absolu des gestes barrières.

Dans notre académie, c’est le protocole national qui s’applique. Il n’y aura pas de déclinaison académique et aucun établissement ne peut y déroger. Ce protocole pose des conditions minimales.
Appuyez-vous sur les éléments qu’il contient pour exiger des garanties plus strictes, par exemple, il faut exiger le port obligatoire du masque dans l’enceinte du collège.

Le respect strict des règles énoncées dans ce protocole sont des préalables incontournables à l’ouverture de l’établissement.

Pour tout souci ou question concernant le non respect du protocole, les conditions d’utilisation du droit de retrait qui obéissent à un cadre juridique très strict : n’hésitez pas à nous alerter par mail en indiquant un numéro de téléphone, nous prendrons contact immédiatement avec vous.

Accueil dans les lycées et transport scolaire

Au cours du Conseil Académique de l’Éducation Nationale (CAEN) du vendredi 29 mai, la Région a annoncé qu’elle ne sera pas prête avant le 8 juin pour la réouverture des lycées, sauf peut-être pour quelques établissements. Elle prévoit l’accueil de 25% de lycéens dans les établissements, et attend la remontée des moyens demandés par les EPLE en ce qui concerne la demi-pension et les internats. Concernant les transports, elle prévoit pour le moment une capacité maxi des cars à 25%.

Comment signaler un problème dans la mise en place du protocole dans votre établissement : Procédure concrète, pratique et détaillée à retrouver ici

Les personnels à risque

Changement se procédure : pour obtenir une ASA (Autorisation Spéciale d’Absence) pour ne pas faire de présentiel mais continuer l’enseignement à distance, une simple attestation de son médecin traitant indiquant que l’intéressé-e, son ou sa conjoint-e, un de ses enfants est "personne à risque" suffira. Il faudra fournir cette attestation au chef d’établissement.

Retrouver ici le courrier de la DRH envoyé aux chefs d’établissements, qui détaille toutes les modalités d’application

Les outils du SNES

Droits des personnels, organisation de l’établissement : « Que faire si je suis convoqué-e à une réunion de prérentrée ? », « Quelles sont les conditions que doivent exiger les personnels de vie scolaire, les professeurs documentalistes, les AESH ? », « Comment agir collectivement pour me protéger ? »

- Réouverture des établissements

- Mise à jour 19 juin : FAQ recensant toutes vos questions

- CIO

- Dossier complet

En cas de manquement à ces garanties élémentaires de sécurité, ne restez pas isolé-e, prévenez votre section académique qui interviendra auprès du rectorat.

Ces interventions ont déjà permis de calmer les ardeurs de certains depuis le 14 mars !

Autres articles de la rubrique Année 2019-2020