Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film d’Erik Lieshout, Reiner Van Brummelen et Arno Hagers (Pays-Bas)

« Rester Vivant, méthode » Sortie en salles le 9 mai 2018

Iggy Pop nous parle de sa méthode pour rester en vie dans un monde impersonnel.

L’essai de Michel Houellebecq «  Rester vivant, méthode » et les expériences personnelles d’Iggy Pop sont le point de départ de la quête de ce film qui parle du rôle du poète, des artistes en difficulté et des problèmes de santé mentale.

« Un poète mort n’écrit plus ». Or, la parole du poète est essentielle. « D’où l’importance de rester vivant ».

C’est tout le combat de ce « feel good movie » sur la souffrance de créer.

Cinéma : Rester vivant

En 1991, Michel Houellebeck publie un essai sur la folie, la survie de l’art, dans lequel il adresse un signal à ceux qui sont sur le point de lâcher la partie. Pour lui, le poète doit toujours retourner à la souffrance originelle et mettre le doigt sur la « plaie de la société ».

Iggy Pop fait allusion à ses propres luttes alors qu’il était proche de la folie.

Erik Lieshout filme la rencontre des deux hommes dans la cuisine des grands parents de Michel Houellebeck.

Avec timidité, modestie, ils évoquent leur travail et expriment dans la plus grande pudeur l’admiration qu’ils ont l’un pour l’autre.

Puis le film part à la rencontre des personnes atteintes de maladies psychiatriques dont les propos ont inspiré l’essai de Houellebeck.

Erik Lieshout s’est lié d’amitié avec Michel Houellebeck à la suite d’un reportage du journaliste sur l’écrivain.

C’est à cette occasion qu’il a appris que l’auteur de «  La possibilité d’une île » était un admirateur d’Iggy Pop. Celui-ci contacté dans la perspective de ce film s’est enthousiasmé pour le projet de l’adaptation de « Rester vivant » .

Lorsque Erik Liehsout a fait part à Michel Houellebeck de son intention de réaliser un film à partir de son texte, celui-ci a répondu : «  C’est une idée intéressante mais toutes les idées intéressantes ne sont pas toutes de bonnes idées »

Lorsqu’on a questionné Iggy Pop sur ses rapports avec son partenaire pendant le tournage du film il a répondu «  On était comme deux oiseaux de différentes espèces »

Ces réflexions reflètent l’atmosphère du tournage, celle du film qui en a résulté et la présence conjointe à l’écran de ces deux artistes singuliers.

Un objet cinématographique non identifié qui comprend des moments fulgurants..

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares »
    En 1941, l’armée roumaine massacre 20 000 juifs à Odessa. De nos jours, une jeune réalisatrice s’attache au projet de monter un spectacle de cet épisode douloureux, par une reconstitution militaire,... Lire la suite (16 février)
  • « Rencontrer mon père »
    Aujourd’hui Alassane Diago, est devenu un adulte, réalisateur de films. Il décide d’aller à la rencontre de son père qui les a abandonnés, sa mère et lui, sans avoir crié gare, les laissant subitement... Lire la suite (15 février)
  • « The raft »
    En 1973, six femmes et cinq hommes tentés par l’expérience, embarquent sur un radeau et sillonnent à son bord, cent un jours durant, l’Océan Atlantique. Ils sont les cobayes volontaires d’une... Lire la suite (10 février)
  • « Long way home »
    A sa sortie de prison, Angel dix huit ans, retrouve sa jeune sœur Abby, placée dans une famille d’accueil à la suite de l’assassinat de leur mère. Le drame qui les a séparées a laissé chez les deux... Lire la suite (10 février)
  • « Le silence des autres »
    1977. Deux ans après la mort de Franco, dans la précipitation de la transition démocratique, l’Espagne vote une loi d’amnistie générale qui a un double effet : la libération des prisonniers politiques... Lire la suite (9 février)