Autour du Jazz

De quoi est fait le béton ?

« Retrouvailles » Danny Barron trio

Danny Barron, saxophoniste, guitariste, claviériste et compositeur fait partie d’une bande, une bande sympathique, celle du jazz du côté de Montpellier. Il voudrait, avec son trio – Laurent sala à la basse électrique et Jérémy Fauconnier à la batterie -, dessiner une musique du présent en empruntant à la fois au jazz, au hip hop, aux musiques populaires – arabes notamment -comme au rock. Il a défini son style comme du « Concrete Jazz » soit du « Jazz Béton ».

Faudrait-il entendre par-là qu’il laisse tomber le jazz ? C’est vrai que la musique qu’on entend sur sa dernière production, « Retrouvailles », pourrait s’intégrer dans plusieurs rangements. Une musique qui trouve aussi ses références dans le « minimaliste » de Riley, sans pour autant s’y inscrire totalement. L’utilisation des sampling permet une sorte de dialogue avec la mémoire du passé via le numérique, présenté comme la nouvelle révolution de notre temps.

Le béton est un composé qui sert à construire une multitude de bâtiments différents les uns des autres, la musique de Danny Barron pourrait aussi à colorer des contextes opposés. Une curieuse expérience qui ouvre grande les portes des rêves et celles des influences. Rien n’est oublié, comme souvent pour les musiciens de notre temps, ni le free jazz ni la fusion ni le rock le plus violent… Il faut découvrir. Vous pourrez le faire sur les sites de musique en ligne…

Nicolas Béniès.

« Retrouvailles », Danny Barron trio, dannybarrontrio@hotmail.fr

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Backhand project », Philippe Lacarrière
    Philippe Lacarrière a plusieurs vies. Créateur de l’association « Au Sud du Nord », il est aussi le directeur artistique du festival du même nom et du label tout en étant surtout contrebassiste et... Lire la suite (9 avril)
  • « Love Hurts », Julian Lage
    Julian Lage est l’un des guitaristes originaux de notre présent. Il a commencé avec Gary Burton pour prendre ensuite son envol. Il a la passion du trio. Pour « Love Hurts », il fait équipe, pour la... Lire la suite (29 mars)
  • « Melodic Ornette Coleman », Joachim Kühn
    Joachim Kühn fête son 75e anniversaire en jouant et se jouant des compositions d’Ornette Coleman. Elles font partie intégrante de son répertoire et son histoire. De 1995 à 2001, il a dialogué sur... Lire la suite (29 mars)
  • « Vive la France », Das Kapital
    « Das Kapital » - un titre déjà pris mais pas en musique – est un trio de joyeux perturbateurs. Edward Perraud, batteur et créateur d’environnements, Hasse Poulsen, guitariste capable de toutes les... Lire la suite (28 mars)
  • « Bright Shadows », Anne Pacéo
    Anne Pacéo, battrice – si on extrapole les recommandations de l’Académie française – a voulu construire un album qui s’inspire à la fois de la pulsations du jazz – John Coltrane en particulier -, des... Lire la suite (28 mars)