Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Valerio Mieli (Italie-France)

« Ricordi ? » Sortie en salles le 31 juillet 2019.

Elle et lui se sont rencontrés à une fête, se sont tout de suite aimés et promis un amour sans failles.

C’est une belle et grande histoire d’amour qui se raconte après coup, à travers les souvenirs de l’un et de l’autre des protagonistes qui souvent diffèrent.

Des souvenirs, parfois simples flashes de la mémoire, parfois séquentiels, altérés par le temps, les états d’âme du moment, les différents points de vue. Des souvenirs qui, par leur différence, finiront par influer sur leur relation....

Cinéma : Ricordi ?

Ce sont les thèmes de la mémoire et du temps qui occupent le film. Les deux personnages n’ayant pas le même rapport au souvenir. Elle a tendance à les embellir alors que lui est hanté par des fantômes.

Et le défi que s’est imposé Valerio Mieli est de ne jamais sortir du cadre narratif dont les protagonistes sont prisonniers, de raconter tout de l’intérieur et d’aller chercher le spectateur dans l’émotion.

Bien que tout le film oscille entre le présent et le passé, il ne comporte ni flash-back ni flash-forvard car le parti- pris est de ne pas proposer de plans du présent objectif sur lequel viendraient se greffer des allers et retours dans le temps.

De plus le film jouant sur l’ambiguïté entre le souvenir et l’invention, le fantasme, la fantaisie, il n’y a bientôt plus qu’à se laisser porter par ce flux d’anticipations, de souvenirs ré-élaborés, de pensées, de perceptions.

La narration de Valerio Mieli qui jongle avec les perceptions arborescentes, a des allures de puzzle mental par le fait que la mémoire qui diffère d’un personnage à l’autre et offre des souvenirs de durée variable allant du flash à l’anecdote, peut avoir un pouvoir de fascination ou au contraire exciter la curiosité.

En italien « Ricordi ?  » peut se traduire par «  t’en souviens-tu  » ou par «  Souvenirs  ? » et c’est ainsi que le titre questionne la notion même de souvenir : ce que l’on voit d’un instant ou d’un moment du passé est-il une réminiscence associée au réel ou une invention de l’imaginaire ?

Le point d’interrogation du titre vient jeter le doute sur la perception de la réalité.

« Ricordi ?  » est un film de montage et c’est peut-être sa construction serrée, la variation temporelle des séquences, cette notion personnelle du présent qui évite les retours en arrière, des partis-pris qui, en donnant toute sa tonalité au film peuvent fasciner ou irriter car, dans ce déferlement de souvenirs, les personnages ont du mal à exister.

Un film hypnotique.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Zibilla ou la vie zébrée »
    Zibilla est une jeune zèbre qui a été adoptée par des parents chevaux. Dans l’école où elle va et où tous les élèves sont des enfants chevaux, ses rayures sont sujet à de constantes moqueries. Si bien... Lire la suite (12 novembre)
  • « J’aimerais qu’il reste quelque chose »
    « J’aimerais qu’il reste quelque chose », c’est la phrase que prononce une donatrice sans descendant qui vient déposer des documents personnels relatifs à la Shoah dont elle est en possession et qui n’a... Lire la suite (12 novembre)
  • « Le bel été »
    Amed, Mohamed et Wally, réfugiés de Guinée et du Mali ont été recueillis par Robert, Simon et Sophie dans leur maison du bord de la Manche, siège de l’association « des lits solidaires » Ils vont... Lire la suite (11 novembre)
  • « Rendre la justice »
    En France, l’appareil juridique apparaît le plus souvent comme une machine infernale, opaque, mystérieuse, impersonnelle à laquelle il vaut mieux ne pas avoir à faire, qu’il vaut mieux ne pas... Lire la suite (9 novembre)
  • « Noura rêve »
    Jamel a été condamné à une peine de prison ferme pour différents vols, escroqueries et récidives et Noura a demandé le divorce d’autant plus déterminée à retrouver sa liberté qu’entre temps elle a... Lire la suite (9 novembre)