L’action

#STOPMépris Répondre au mépris et à l’autoritarisme

Chacun-e aura remarqué la chaleur des vœux du Président de la république, sa mention des personnels de l’Éducation nationale, son souci de nous revaloriser. Au moment où...
- les effectifs débordent en collège comme en lycée et les 2450 suppressions de postes vont amplifier les dégradations ;
- les réformes du lycée, du baccalauréat et de Parcoursup construisent un lycée injuste et inégalitaire ;
- le pouvoir d’achat des personnels continue de baisser ;
- le passage à l’assemblée nationale renforce les vices de la loi Blanquer ;
- le gouvernement impose une deuxième heure supplémentaire
...le ministre répond par le mépris et l’autoritarisme.
Il y a urgence ! Les actions de l’automne 2018 doivent se poursuivre. Le SNES-FSU vous donne des outils.

(mise à jour : 19 fevrier 2019)

Appel à la généralisation des mobilisations
Site dédié #STOPMépris
Loi Blanquer : retrait !

J’écris au ministre par lettre ou par voie électronique.
J’écris à mon parlementaire concernant le projet de loi "Ecole de la confiance".
Je signe la pétition "non à l’article 1"
Je signe la pétitionPouvoir d’achat, 8 organisations appellent les agents publics à se mobiliser !.

Dans mon établissement
Nous avons une action à faire connaître (événement facebook, voir aussi ici, envoi à mailto:secgene2@snes.edu)
Nous distribuons des tracts (effectifs, collège,lycée, salaire..)
Matériel réforme du lycée et du baccalauréat.
Nous contactons la section académique du SNES-FSU pour un coup de main.

Expliquer, argumenter : effectifs, temps de travail, salaire.

Communiqués de presse annonçant les actions du 17 janvier, après la mobilisation du 24 janvier, on continue.

Autres articles de la rubrique L’action