Actualité théâtrale

au Théâtre du Rond-Point, du 10 mars au 11 avril

"Sacrifices" un solo de Nouara Naghouche co-écrit et mis en scène par Pierre Guillois

A travers une galerie de portraits qui décrivent notre société diverse dans ce qu’elle a de drôle, de désespéré ou d’absurde, Nouara Naghouche conduit un combat. Pas seulement celui de la femme maghrébine mais de la femme en général, dont on exige, de son point de vue, beaucoup de sacrifices.
Il y a Zoubida, fan de Radio Nostalgie, Marguerite qui distille un discours un peu raciste, Marie-France qui adore le Maghreb et les arabes et quelques hommes qui ne sont pas épargnés…

© Hervé Kielwasser

Au départ, Nouara n’était pas une actrice. Habitante d’un quartier déshérité d’une ville riche d’Alsace, fille d’une immigration pas choisie, elle travaille dans le social. Mais elle montre des dispositions certaines pour le spectacle. Elle a pour elle son côté "forte en gueule", un don d’improvisation et du goût pour la caricature. Elle y viendra dans le cadre de son travail et monte un solo "Ca n’arrive qu’aux autres" que Matthew Jocelyn, alors Directeur du Centre Dramatique de Colmar remarque. Il demande à Pierre Guillois de travailler avec Nouara, de co-écrire et de mettre en scène le spectacle.
"Sacrifices", en avançant vers sa forme finale, se révèle être un vrai cri de révolte, un cri de colère contre l’arrogance macho, le non-dits, les violences, les injustices sexistes et les injustices tout court… La seconde étape du travail se fait dans les Vosges, autour du Théâtre du Peuple. Le spectacle d’alors, une petite forme de quarante cinq minutes se joue dans les salles municipales, les établissements scolaires, le prisons.
L’émotion et l’humour sont au rendez-vous à chaque fois et le spectacle s’affine. Il atteint sa forme finale en janvier 2008. Il revient à Colmar où il remporte un franc succès non sans soulever quelques polémiques.
Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21 et sur www.theatredurondpoint.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « An Irish story »
    En 1949, Peter O’Farell quitte son pays l’Irlande du Sud à 19 ans pour venir chercher du travail à Londres, emmenant Margaret, sa jeune femme de 16 ans enceinte. Mais la vie à Londres est dure pour... Lire la suite (16 avril)
  • Voyage au bout de la nuit
    « Voyage au bout de la nuit » est repris du 16 avril au 1er juin du mardi au samedi à 21h Théâtre Tristan Bernard 6 rue du Rocher, 75008 Paris Réservations : 01 45 22 08... Lire la suite (12 avril)
  • « L’amour en toutes lettres »
    Dans les années 30, l’Abbé Viollet dirigeait des revues catholiques et s’occupait du courrier des lecteurs. Des hommes et des femmes lui confiaient leurs interrogations, leurs préoccupations, leurs... Lire la suite (12 avril)
  • « Deux mensonges et une vérité »
    Ne dîtes jamais à votre conjoint que vous vous connaissez par cœur, que, après vingt-sept ans de mariage, rien ne peut plus vous surprendre. C’est pourtant l’erreur que commet Philippe, et Catherine... Lire la suite (10 avril)
  • « Les chaises »
    On sort du théâtre de l’Aquarium avec l’impression d’avoir vu pour la première fois cette pièce, pourtant si souvent jouée comme il sied à un classique du XXème siècle. Parce que Ionesco est catalogué... Lire la suite (5 avril)