Actualité théâtrale

Maison de la Poésie, jusqu’au 30 mai 2010

"Sainte dans l’incendie" Texte et mise en scène de Laurent Fréchuret

"Sainte dans l’incendie" marque la rencontre heureuse entre un texte, ici poème dramatique, et une comédienne. Il y a une telle osmose entre les deux qu’on pourrait se demander si Laurent Fréchuret ne l’aurait pas écrit spécialement pour Laurence Vielle. Chaque mot du texte ne sonne pas seulement par la voix qui l’énonce avec force ou espièglerie mais aussi par la façon de se mouvoir du corps, par les postures, par les gestes courts et précis et comme naïvement convaincants.
Ce sont les poètes qui ont amené Laurent Fréchuret au théâtre, d’abord comme comédien puis comme metteur en scène au sein de sa compagnie, "Le Théâtre de l’incendie". Beckett, Cioran, Artaud, Genet, Copi ou Lewis Carroll. Les poètes comme inventeurs de mots, créateurs d’univers singuliers. Ce sont sans doute les poètes qui l’ont aussi conduit à l’écriture.
"Sainte dans l’incendie" est un poème dramatique destiné à une comédienne. De longues années de notes désordonnées ont abouti un jour au choix de Jeanne d’Arc, possédée par toutes les voix du monde et qui fut amenée à croire a ses rêves.
Dans la petite salle voûtée de la Maison de la Poésie sans le moindre décor, le moindre accessoire, Laurence Vielle est cette Jeanne imprévisible, joyeuse et combative, mais aussi une comédienne qui ne dispose pour enflammer le texte que de sa voix nue et de son visage d’une touchante mobilité passant de la moue enfantine au regard tranchant comme le fer.
Avec Laurence Vielle, comme on peut le ressentir quelquefois au théâtre, les frontières du jeu dramatique sont dépassées. Elle nous entraîne, avec ce qu’elle fait du texte, pendant une heure quinze dans un autre domaine, comme une terre inconnue, comme la merveilleuse exploration où chaque avancée menace autant qu’elle ravit.
Un très beau moment de théâtre. Une très belle rencontre.
Francis Dubois

Maison de la Poésie
Passage Molière, 157 rue Saint-Martin
75 003 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 44 54 53 14
www.maisondelapoesieparis.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « An Irish story »
    En 1949, Peter O’Farell quitte son pays l’Irlande du Sud à 19 ans pour venir chercher du travail à Londres, emmenant Margaret, sa jeune femme de 16 ans enceinte. Mais la vie à Londres est dure pour... Lire la suite (16 avril)
  • Voyage au bout de la nuit
    « Voyage au bout de la nuit » est repris du 16 avril au 1er juin du mardi au samedi à 21h Théâtre Tristan Bernard 6 rue du Rocher, 75008 Paris Réservations : 01 45 22 08... Lire la suite (12 avril)
  • « L’amour en toutes lettres »
    Dans les années 30, l’Abbé Viollet dirigeait des revues catholiques et s’occupait du courrier des lecteurs. Des hommes et des femmes lui confiaient leurs interrogations, leurs préoccupations, leurs... Lire la suite (12 avril)
  • « Deux mensonges et une vérité »
    Ne dîtes jamais à votre conjoint que vous vous connaissez par cœur, que, après vingt-sept ans de mariage, rien ne peut plus vous surprendre. C’est pourtant l’erreur que commet Philippe, et Catherine... Lire la suite (10 avril)
  • « Les chaises »
    On sort du théâtre de l’Aquarium avec l’impression d’avoir vu pour la première fois cette pièce, pourtant si souvent jouée comme il sied à un classique du XXème siècle. Parce que Ionesco est catalogué... Lire la suite (5 avril)