Actualité théâtrale

Saison 2010-11 à Aubervilliers

La saison 2010-11 au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers s’annonce riche et variée. Baudelaire y côtoiera Labiche, Edgar Allan Poe et Beaumarchais. On y retrouvera deux succès des saisons dernières, "Conversations avec ma mère" et dans une nouvelle version "Casteljaloux". Jonglerie musicale et marionnettes seront aussi de la partie.
La saison débutera par les fameuses rencontres "Ici et là" au cours desquelles le Théâtre de La Commune ira de lieu en lieu à travers la ville. Chapiteaux, petits théâtres d’ombre, installations-spectacles et formes légères accueillent le public jusqu’au 9 octobre.

photo Mickael Kummer

> Jusqu’au 29 octobre on pourra voir "Opium" une adaptation des "Paradis artificiels" de Baudelaire et applaudir un comédien de génie devenu rare, ces dernières années, Redjep Mitrovitsa. Ezéquiel Garcia-Romeu, grand maître de l’art de la marionnette officiera discrètement pour créer des tableaux impressionnistes.
> Du 10 au 13 novembre, "Bach en balles" une jonglerie musicale de et par Eric Bellocq et Vincent de Lavenère, l’un luthiste d’exception, l’autre maître jongleur. Ces deux compères poètes empruntent les sentiers, des suites de luth de Bach.
> Du 26 novembre au 17 décembre on pourra retrouver la grande marionnettiste allemande Ilka Schönbein et son théâtre des Métamorphoses avec son nouveau spectacle "La vieille et la bête". Sur une estrade avec paille et pommes pour décor, elle est tour à tour jeune ballerine ou vieille femme agonisante ou petit âne en mal d’amour.
> "Conversations avec ma mère" de Santiago Carlos Ovès est une reprise. Didier Bezace avait mis en scène en 2007 les portraits sensibles d’une mère et son fils. Le spectacle est repris avec ses créateurs dont Isabelle Sadoyan pour quelques représentations entre le 12 et le 23 janvier avant d’entreprendre une grande tournée en France.
> "Un pied dans le crime" est une pièce d’Eugène Labiche que met en scène Jean-Louis Benoit. Labiche prend un malin plaisir à croquer le bourgeois et Jean-Louis Benoit aime bien la farce. Ici, le propos est grinçant : un juge est appelé à juger un crime dont il est lui-même le coupable. Ce sera du 18 au 22 janvier.
> Il faut absolument, si on ne l’a déjà fait, découvrir le Groupe Incognito. Ce sont de jeunes comédiens chanteurs, bricoleurs charmeurs. Leur nouveau spectacle "Le cabaret des vanités" retrace avec chansons et soliloques notre course quotidienne. Un spectacle de bons mots et de jeux de mots, tourbillon réjouissant qui nous rappelle que si la mort nous attend tous, que le moment venu elle nous trouve heureux. C’est du 5 au 11 février.
> Suivra "Casteljaloux" une reprise où déjà en 2010, Laurent Laffargue nous régalait en multipliant les personnages proches de lui : Marie-Jo, sa mère, Jacky, garçon boucher, Chantal, la jolie. C’est une nouvelle version du spectacle qui nous sera proposée du 26 février au 23 mars.
> Sylvain Maurice adapte et met en scène "La chute de la maison Usher" une nouvelle d’Edgar Allan Poe. Une vieille demeure est le témoin de l’existence mélancolique et languissante d’un frère et d’une sœur que l’imaginaire auquel ils ont recours sauve autant qu’il les affole… Un tableau musical fait de couleurs, de sensations, d’impressions. Du 5 au 9 Avril.
> "La précaution inutile ou Le barbier de Séville" de Beaumarchais, mis en scène par Laurent Hatat clôturera la saison. Après "Nathan le Sage", Laurent Hatat continue à mettre le répertoire du siècle des lumières à l’épreuve de nos sociétés contemporaines. Il prend ici à la gorge "Le barbier de Séville" pour en extraire toute la férocité et toute la modernité.
C’est du 10 au 13 mai
> D’autres spectacles seront proposés : "Home" David Storey/Chantal Morel. "Zoom" Gilles Granouillet/François Rancillac (créé au Théâtre de l’Aquarium en 2010, voir notre présentation en septembre 2009). "Les orphelines" Marion Aubert/Johanny Bert, des présentations d’Ateliers comme celui du "Groupe 39" de l’Ecole du TNS dirigé par Jean-Pierre Vincent… ainsi que des débats, des discussions, des expositions, des dîners du Théâtre…
Francis Dubois

Théâtre de la Commune - Centre Dramatique National
2 rue Edouard Poisson, 93304 Aubervilliers
Renseignements et réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 33 16 16
Programmation détaillée disponible sur www.theatredelacommune.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Rémi Larrousse, Songes d’un illusionniste »
    Nous rêvons tous. Que nous révèlent nos rêves ? Cauchemars ou fantasmes, que signifient-ils ? Pour certains ils sont prémonitoires, d’autres y voient le rappel d’un passé oublié ou enfoui. Rémi... Lire la suite (14 décembre)
  • « Cap au pire »
    Cap au pire est l’un des derniers textes écrits par Beckett, un texte écrit en anglais et qu’il ne s’était pas résigné à traduire comme s’il avait hésité à se relancer dans ce dédale, un texte destiné à... Lire la suite (13 décembre)
  • « Probablement les Bahamas » de Martin Crimp
    Milly et Franck savourent le confort de leur cottage où s’annonce pour eux une retraite paisible. Ils ont même à leurs côtés pour faire barrage à leur solitude, la présence rassurante d’une étudiante... Lire la suite (13 décembre)
  • « Mélancolie(s) »
    La pièce commence au printemps, au milieu d’une journée magnifique. Le temps est à la fête pour l’anniversaire de Sacha qui est entourée de son mari qu’elle n’aime plus comme avant, d’Olympe sa sœur... Lire la suite (9 décembre)
  • « La fuite ! » Comédie en huit songes de Mikhaïl Boulgakov.
    1920. Les « Russes blancs » sont aux abois. La guerre civile qui a suivi la révolution bolchevique s’est finie en échec. Il ne reste plus à cette population que de fuir et d’aller trouver refuge en... Lire la suite (4 décembre)