Actualité théâtrale

au Théâtre Gérard Philipe

Saison 2010-11 à Saint-Denis partenaire Réduc’snes

On ne peut pas évoquer la nouvelle saison théâtrale du TGP de Saint-Denis sans rendre hommage à celui qui dirigea ce lieu mythique de la décentralisation de 2002 à 2007, Alain Ollivier (décédé le 21 mai 2010 ; lire une de ses déclarations restée pleinement d’actualité). D’abord comédien, il eut pour maître Alain Cuny. Il réalisera ses premières grandes mises en scène en 1979 avant de prendre, de 1983 à 2001, la direction du Studio Théâtre de Vitry/Seine (fondé en 1967 par Jacques Lassalle qu’il côtoiera en Val-de-Marne dès cette époque). Ses dernières mises en scène sur la scène du TGP, celle de "Le marin" de Pessoa en 2006, "Le Cid" en 2007… feront date.

Christophe Rauck, qui lui a succédé en 2007, et son équipe lancent la nouvelle saison avec la mise en scène par Thomas Jolly de la pièce de Sacha Guitry "Toa". Celle-ci relate les aventures amoureuses d’un auteur de théâtre qui arrive au point de son écriture où il ne sait plus la frontière entre la fiction et la réalité.
La jeune compagnie "Piccola familia" avait imposé son travail en obtenant, avec ce même spectacle, le Prix du Public lors du Festival Impatience au Théâtre National de l’Odéon en 2009. Pour constater que les textes de Sacha Guitry peuvent être joués autrement que dans le carcan où on les traite habituellement. Du 27 septembre au 17 octobre.

Tout de suite après, du 19 au 23 octobre, sous le titre "Et moi alors ?", le TGP propose une programmation pour Jeune Public. On pourra y voir dans un premier temps "Et si j’étais moi ?" par la Compagnie Catherine Dreyfus du 20 au 23 octobre. Le spectacle s’adresse aux enfants à partir de 6 ans.
Puis, les 2 et 5 février, le public à partir de 7 ans pourra voir "Les ogres" par la Compagnie Christiane Véricel qui aborde avec humour, le sujet des monstres des contes de notre enfance amateurs de chair fraîche.
Du 9 au 12 février, ce sera "Petit Pois" d’Agrès Limbos par la compagnie Gare Centrale, du 9 au 12 février. Et si, un jour, un petit pois sortait de sa boite et se mettait à penser… pour les enfants à partir de 4ans.

"Julius Caesar" de William Shakespeare est un spectacle en anglais sur titré mis en scène par Arthur Nauzyciel. Créé en 1599 pour l’ouverture du Globe Theater de Londres, écrite juste avant Hamlet, "Julius Caesar" ouvre la série des grandes tragédies de l’auteur. Ce spectacle se donnera du 15 au 28 novembre.

Le Festival "Africolor" est programmé les 10 et 11 décembre. Le vendredi 10 décembre le pays invité sera l’Ethiopie avec la voix brûlante de Mahmoud Ahmed qui produit des sonorités bien éloignées de la musique africaine et le Quartet électrique Ukandanz.
Le samedi 11 décembre, la musique Kabyle sera à l’honneur avec un hommage à Slimane Azem qui a porté la parole de toute une génération d’hommes poussés à l’exil par nécessité économique… On entendra le tamdem Sami Pagneaux-Waro et Kahina Zaimen.

Pour ouvrir l’année 2011 "Têtes rondes et Têtes pointues" de Bertolt Brecht est mis en scène par Christophe Rauck du 10 janvier au 6 février. Au pays du Yahoo, la situation économique est préoccupante et la révolte gronde du côté des fermiers qui sombrent dans la misère. L’Etat, lui, soutient les gros propriétaires et leurs privilèges. Brecht écrivit "Têtes rondes et têtes pointues" en 1936 alors qu’il est réduit à l’exil.

Du 8 au 13 mars, est repris un grand succès très justifié de la saison dernière, un Opéra mis en scène par Christophe Rauck "Le Couronnement de Poppée" de Claudio Monteverdi. Direction musicale Jérôme Corréas. L’œuvre est flamboyante, la partition d’une grande délicatesse et le livret digne d’un grand texte de théâtre. Le spectacle avait été unanimement salué par la critique et plébiscité par le public.

Du 18 mars au 8 avril, le Festival "VI(LL)ES" (-histoires de vies/portraits de villes-), pour sa 3ème édition, associera danse, théâtre, cirque… pour de multiples expressions ayant comme point commun "le désir de témoigner, avec l’énergie des mots et du corps, d’un quotidien habité de combats, de résistance, d’espoir" :
- le 18 et le 19 mars, une performance théâtrale proposée par Christiane Véricel, "Les impromptus" verra se côtoyer différentes disciplines artistiques, des adultes et des enfants, des artistes professionnels et des amateurs…
- du 24 au 28 mars, ce sera un mélange de théâtre et de danse sur une chorégraphie de Farid Ounchiouene. "L’Etoile d’Alger" est une adaptation d’un roman d’Aziz Chouaki, l’histoire de Moussa, jeune chanteur kabyle rêvant de gloire malgré la pauvreté et la montée de l’intégrisme…
- du 24 mars au 3 avril, "Les fenêtres éclairées", théâtre d’objets mis en scène par Michel Laubu. Ce "fabricant d’univers" compose des mondes à partir d’ustensiles, de matériaux usagés, de déchets végétaux…
- du 31 mars au 3 avril, le Groupe acrobatique de Tanger propose "Chouf ouchouf" (signifiant en arabe "regarde et regarde encore") un spectacle de cirque mis en scène par Zimmermann et De Perrot. Spécialisé dans les portés et les Pyramides humaines, ils font preuve d’une étonnante virtuosité et de beaucoup d’humour.
- du 4 au 8 avril, Yan Allegret met en scène un texte dont il est l’auteur "Hana no Michi ou le sentier des fleurs" et c’est le grand Redjep Mitrovitsa qui distille au goutte à goutte ce poème.
- Dans le cadre des "Banlieues bleues" on pourra entendre du Jazz le 19 mars.

Enfin, carte blanche est donnée à un auteur pour un week-end, du 20 au 22 mai, le dramaturge originaire de Côte d’Ivoire, dont les pièces sont montées sur 3 continents, Koffi Kwahulé.
Francis Dubois et Philippe Laville

Théâtre Gérard Philipe
59 Boulevard Jules Guesde
93 207 Saint-Denis cedex
Renseignements et réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 48 13 70 00
www.theatregerardphilipe.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)
  • « Comment ça va ? »
    Cette question appelle toujours ou presque la même réponse « Bien » ! Pourtant quand on est une comédienne qui vient d’avoir cinquante ans, qu’on a un mari informaticien au chômage et un fils adolescent... Lire la suite (26 juin)