Éditos

Salaires corrects exigés

Investissement insuffisant dans le système éducatif, dégradation des conditions de travail et faiblesse de la rémunération…
La campagne qu’a lancée le SNES-FSU avec sa fédération sur la question des salaires suscite de nombreux témoignages de collègues désabusés.
Nombreux sont ceux d’entre eux qui font état des difficultés de pouvoir d’achat alors même que les personnels de l’Éducation nationale doivent financer eux-mêmes le matériel nécessaire à l’exercice du métier, faire face à des frais de déménagement et de logement particulièrement lourds en début de carrière. Ce sentiment reflète bien une réalité si l’on compare ce qu’était la situation des personnels de l’Éducation nationale dans les années 80 et ce qu’elle est actuellement. La réalité de ce déclassement se mesure aussi à l’aune des rémunérations des autres cadres de la Fonction publique et du privé.
Pourtant les gouvernements persistent à faire la politique de l’autruche : refuser de prendre en compte les besoins nécessaires à une formation de qualité pour tous les jeunes, compter sur le dévouement et l’attachement aux valeurs du service public des personnels de l’Éducation nationale. Plus encore : l’actuel ministre des Comptes et de l’Action publique entend remettre en cause le principe même de la carrière en voulant individualiser nos rémunérations. Il est temps que cela change : c’est le message que feront passer les enseignants le 22 mars en se mettant en grève avec toute la Fonction publique.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Acharnement
    La recherche obsessionnelle de supposés gisements d’économies conduit la Cour des comptes à d’inquiétants rabâchages. Ainsi fin mai, la Cour a-t-elle sorti un rapport déplorant l’augmentation du nombre... Lire la suite (8 juin)
  • Vérité des prix
    Emmanuel Macron surjoue le modernisme tout en appliquant de vieilles recettes libérales, de son côté Jean-Michel Blanquer ne rate aucune occasion pour vanter l’école « du bon vieux temps » tout en... Lire la suite (18 mai)
  • Incontournable grève  !
    «  Une journée de grève isolée ne sert à rien  », «  de toute façon les réformes passeront  »... arguments récurrents donnés par les collègues qui ne font pas grève. Faut-il pour autant se priver de ce mode... Lire la suite (14 mai)
  • Dialogue anti-social
    Dialogue social, discussion, négociation, consultation des organisations syndicales, le gouvernement utilise à dessein différents termes censés avoir la même signification, afin de convaincre... Lire la suite (13 avril)
  • Congrès National 2018
    Dix mois après son élection, le nouveau gouvernement utilise le rejet du système politique traditionnel et spécule sur une opinion publique qui serait lasse des conservatismes. Il développe ainsi... Lire la suite (27 mars)