Autour du Jazz

Parler lunaire ?

« Sélénites, one kenichi dream »

Raymond Boni, guitariste et construction de sonorités étranges mais moins étranges que notre univers lui-même dialogue avec Gilles Dalbis, batteur à la technique affirmée pour construire un langage compréhensible par les Sélénites, les habitant-e-s de la lune. Une manière de rêver un autre monde et s’échapper vers d’autres cieux. Un rêve de Kenichi – One kenichi dream -, spécialiste des conditions climatiques glaciaires, serait, sans doute, que le combat contre les mutations climatiques soient plus virulent de la part des États.

Jazz : Sélénites

Le duo nous introduit dans le voyage de Kenichi vers la lune et l’apprentissage d’un nouvel environnement qui n’oublie ni le blues, ni la danse ni la chanson. L’alunissage est un moment clé qui ne permet pas toujours de se retrouver.

Participez à cette conversation pour habituer votre cerveau à une langue en train de se construire.

Nicolas Béniès

« Sélénites, one kenichi dream », Raymond Boni et Gilles Dalbis, Mazeto Square

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz