Actualité théâtrale

jusqu’au 27 avril

"Sept secondes/ In god we trust" de Falk Richter au Théâtre du Rond-Point – partenaire Réduc’snes

Un pilote de l’armée américaine est suivi dans son quotidien, lequel consiste pour l’essentiel à larguer des bombes sur l’Irak. Il agit avec la concentration et l’application d’un enfant devant ses jeux vidéo. Sa fonction de destructeur efficace fait la fierté de sa famille. Alors qu’il bombarde des lieux stratégiques, sa femme et ses enfants, au fin fond des Etats-Unis, préparent un pique-nique…
Une écriture sèche et incisive à travers laquelle Richter distille une critique de la société en passant tour à tour par la farce ou le pamphlet.
Après avoir mis en scène la saison dernière Gênes 01 de Faustino Paravidino, qui traitait du comportement policier musclé pendant le G8 et de ses conséquences dramatiques, Stanislas Nordey confirme son goût pour les textes de jeunes auteurs contemporains proches d’un théâtre documentaire, parlant d’une actualité récente. Sept secondes/In god we trust est, sur la question de l’Irak, une charge contre la politique de l’Amérique de George Bush.
Sept secondes, c’est le temps nécessaire à une bombe pour aller du cockpit d’un avion à sa cible. L’écriture de la pièce utilise les codes du langage SMS, cette façon de communiquer qui s’infiltre de plus en plus dans notre langage quotidien ainsi que le langage télévisuel.
Formé au cours de Véronique Nordey, puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Stanislas Nordey a mis en scène de nombreux auteurs aussi différents que Marivaux, Pasolini, Feydeau ou Shakespeare. Après avoir été artiste associé au TGP de Saint-Denis ou associé à la Direction artistique du Théâtre des Amandiers à Nanterre, il a été Directeur du TGP de 1998 à 2001. Depuis 2000, il est responsable pédagogique de l’Ecole du Théâtre National de Bretagne/Rennes.
Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point 2, bis Avenue Franklin Roosevelt 75 008 Paris. Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21 et sur www.theatredurondpoint.fr

© Brigitte Enguerand

On peut simultanément y apprécier deux autres spectacles de qualité :
- > "Batailles" de Roland Topor et Jean-Michel Ribes, qui en signe la mise en scène. Un texte plein d’humour, de situations loufoques, cinq "fantaisies" où le conflictuel est poussé à l’extrême, oscillant entre insolite et dérision… admirablement servi par Pierre Arditti, François Berléand et Tonie Marshall (jusqu’au 20 avril, en salle Renaud-Barrault).
- > "Phasmes", textes choisis et interprétés avec talent par Daniel Mesguich, spectacle où l’on croise aussi, parmi de multiples textes résonnant pour certains avec l’actualité sociale et politique de notre pays, la parole de Jean-Michel Ribes, en qualité d’auteur et de directeur du Théâtre du Rond-Point… (jusqu’au 26 avril en salle Jean Tardieu). Philippe Laville (19 mars 2008)

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Adishatz /Adieu »
    Jonathan Capdevielle apparaît seul sur scène et entonne à capella avec son timbre de haute-contre les tubes de Madonna ou, avec l’accent de Tarbes, des chansons de Francis Cabrel, des chants... Lire la suite (18 décembre)
  • A propos des "3 sœurs" et du théâtre à deux vitesses
    Les « Trois sœurs » qu’on peut voir encore jusqu’au 22 décembre à l’Odéon Théâtre de l’Europe a été diversement accueilli. Il y ceux qui ont encensé le spectacle (voir la critique de Micheline Rousselet,... Lire la suite (15 décembre)
  • « Rémi Larrousse, Songes d’un illusionniste »
    Nous rêvons tous. Que nous révèlent nos rêves ? Cauchemars ou fantasmes, que signifient-ils ? Pour certains ils sont prémonitoires, d’autres y voient le rappel d’un passé oublié ou enfoui. Rémi... Lire la suite (14 décembre)
  • « Cap au pire »
    Cap au pire est l’un des derniers textes écrits par Beckett, un texte écrit en anglais et qu’il ne s’était pas résigné à traduire comme s’il avait hésité à se relancer dans ce dédale, un texte destiné à... Lire la suite (13 décembre)
  • « Probablement les Bahamas » de Martin Crimp
    Milly et Franck savourent le confort de leur cottage où s’annonce pour eux une retraite paisible. Ils ont même à leurs côtés pour faire barrage à leur solitude, la présence rassurante d’une étudiante... Lire la suite (13 décembre)