Autour du Jazz

Émile Parisien quintet

« Sfumato » Une rencontre inespérée.

Jazz : sfumato
Émile Parisien devrait faire attention. Il est trop sollicité. La création s’use à force de trop s’en servir. Pourtant ce nouvel album, « Sfumato », tient de la réussite. Par la présence de Joachim Kühn, pianiste mais aussi pourvoyeur d’idées, de mises en place décalées et recalées. Du coup, tout le monde – Manu Codjia, guitariste, Simon Taileu, contrebasse et Mario Costa, batteur dans la lignée de Daniel Humair ici peut-être à cause de Joachim – trouve sa place. Les invités, Vincent Peirani à l’accordéon qui n’oublie pas qu’il a réalisé des duos avec le saxophoniste et Michel Portal à la clarinette basse apportent ce qu’il faut à l’atmosphère étrange de cette suite divisée en trois parties, en forme de musique de films noirs, « Le clown tueur de la fête foraine ».

Un des albums qu’il faut écouter en cette rentrée.

Nicolas Béniès.

« Sfumato », Émile Parisien quintet, ACT distribué par Harmonia Mundi.

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • Autour de deux « premier album » de deux saxophonistes
    « Dreisam » est, évidemment, un trio. Qui veut mêler les musiques, les cultures du monde. Le titre même l’indique, « Source » et ce singulier interroge. La saxophoniste, Nora Kamm, est allemande avec... Lire la suite (Janvier 2015)
  • « Le voyage de Django »
    Django ? Le surnom suffit. Possible d’ajouter Reinhardt si vous voulez. Guitariste manouche lit-on de temps en temps comme si cette dénomination suffisait à épuiser le génie d’un musicien accompli qui... Lire la suite (Janvier 2015)
  • « Martial Solal, Paris, 1956 – 1962 »
    André Hodeir – compositeur de jazz français, 1921-2011 – avait coutume de décrire la virtuosité comme une manière de cacher son absence d’imagination. Beaucoup de noms de musiciens viennent immédiatement... Lire la suite (Décembre 2014)
  • « The Wee Small Hours », Georgelet, Zelnik, Chesnel
    Un trio, ici un piano – François Chesnel qui s’affirme comme l’un de ceux qui savent faire vivre les temps du jazz -, une contrebasse – Yoni Zelnik, maître du temps tout en conservant un son rond et... Lire la suite (Décembre 2014)
  • "Roy"
    Jimmy Smith a laissé une trace profonde dans les mondes du jazz. En 1955, l’orgue Hammond – inventé dans les années 30 par Laurens Hammond – est revu et corrigé par un nouveau système pour créer l’orgue... Lire la suite (Décembre 2014)