Autour du Jazz

Retours en avant

« Smack in the Middle », The vocal side of Thad Jones » « Vintage orchestra »

Le nom de cet orchestre dévoile son projet, « Vintage orchestra ». Le premier album était un hommage à Thad Jones. Un hommage bienvenu. Thad n’était pas seulement un grand trompettiste, un des plus fins et intelligents de son temps – la notoriété de Miles Davis a laissé l’ombre s’écraser sur lui – mais aussi un compositeur et un arrangeur de talent. Le « Vintage » nous a laissés sans nouvelles depuis 8 ans. Diable ! Ce deuxième opus se veut rappeler la capacité de Thad à arranger pour Joe Williams d’un côté et pour Ruth Jones de l’autre, respectivement en 1966 et 1968. D’où le titre et le sous-titre : « Smack Dab in the Middle, the vocal side of Thad Jones ».

Jazz : Vintage orchestra

Un pari difficile à relever. Comment ne pas copier et garder la fraîcheur des arrangements de Thad ? Quels vocalistes choisir ? Il faut que je vous dise : je souffre d’un handicap. Je connais ces deux albums et les ai beaucoup écoutés. Les arrangeurs du Vintage ont fait un travail remarquable. L’inquiétante familiarité est au rendez-vous. On connaît sans reconnaître vraiment. La seule critique porte sur Walter Ricci. Il ne semble pas à l’aise avec ce grand orchestre. Il faut un « shouter », un crieur, qui rentre dans le lard de l’orchestre et de l’auditeur. Il me semble trop en retrait par rapport à Joe Williams, force de la nature. Denise King est un peu plus à l’aise…
Le résultat est une petite réussite malgré ma critique. Cet album donne envie d’aller écouter Thad Jones et de rendre grâce à ces musiciens qui ont construit cet orchestre sous la direction de Dominique Mandin. Une plongée dans cette musique est une plongée dans un bain de joie sans limite…

Nicolas Béniès.

« Smack in the Middle », The vocal side of Thad Jones » ; Vintage Orchestra, Gaya Music/Socadisc

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Memphis Slim 27 mai 1961 »
    Memphis Slim ? Le nom de ce bluesman sonne tellement parisien que tout-e amateur-e de piano, de blues, de boogie woogie français semble tout connaître et avoir tout entendu de ses enregistrements... Lire la suite (30 octobre)
  • « Stan Getz 1959 »
    Janvier 1959, la Ve République fait ses premiers pas, la guerre d’Algérie se poursuit et Paris se donne des airs de capitale du jazz. Stan Getz in Town, « The Sound » en personne est à Paris. Les... Lire la suite (30 octobre)
  • « Early In The Morning »
    « Early In The Morning » - titre de l’album du tromboniste Samuel Blaser – est un tic de langage du blues. Tôt le matin, mal réveillé, la gueule de bois après avoir partagé sa couche avec « Mr Blues »,... Lire la suite (29 octobre)
  • « The Lion And The Tiger »
    Deux sessions – remastérisées et complétées par des inédits – sont l’objet de ce coffret de deux CD pour une rencontre entre deux mémorialistes du jazz et de Harlem. Le pianiste Willie « The Lion » Smith... Lire la suite (29 octobre)
  • « French Touch »
    Stéphane Kerecki, contrebassiste, a des amours partagées. Jazz, pop, rock – tout autant, sans doute que des compositeurs modernes – sans oublier le cinéma et ses musiques. Dans son avant dernier... Lire la suite (28 octobre)