Autour du Jazz

Retours en avant

« Smack in the Middle », The vocal side of Thad Jones » « Vintage orchestra »

Le nom de cet orchestre dévoile son projet, « Vintage orchestra ». Le premier album était un hommage à Thad Jones. Un hommage bienvenu. Thad n’était pas seulement un grand trompettiste, un des plus fins et intelligents de son temps – la notoriété de Miles Davis a laissé l’ombre s’écraser sur lui – mais aussi un compositeur et un arrangeur de talent. Le « Vintage » nous a laissés sans nouvelles depuis 8 ans. Diable ! Ce deuxième opus se veut rappeler la capacité de Thad à arranger pour Joe Williams d’un côté et pour Ruth Jones de l’autre, respectivement en 1966 et 1968. D’où le titre et le sous-titre : « Smack Dab in the Middle, the vocal side of Thad Jones ».

Jazz : Vintage orchestra

Un pari difficile à relever. Comment ne pas copier et garder la fraîcheur des arrangements de Thad ? Quels vocalistes choisir ? Il faut que je vous dise : je souffre d’un handicap. Je connais ces deux albums et les ai beaucoup écoutés. Les arrangeurs du Vintage ont fait un travail remarquable. L’inquiétante familiarité est au rendez-vous. On connaît sans reconnaître vraiment. La seule critique porte sur Walter Ricci. Il ne semble pas à l’aise avec ce grand orchestre. Il faut un « shouter », un crieur, qui rentre dans le lard de l’orchestre et de l’auditeur. Il me semble trop en retrait par rapport à Joe Williams, force de la nature. Denise King est un peu plus à l’aise…
Le résultat est une petite réussite malgré ma critique. Cet album donne envie d’aller écouter Thad Jones et de rendre grâce à ces musiciens qui ont construit cet orchestre sous la direction de Dominique Mandin. Une plongée dans cette musique est une plongée dans un bain de joie sans limite…

Nicolas Béniès.

« Smack in the Middle », The vocal side of Thad Jones » ; Vintage Orchestra, Gaya Music/Socadisc

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Jump », Damien Groleau trio
    Un trio c’est une entité, une unité faite de diversité. Elle s’effeuille. Un-e contre (tout contre en même temps) deux ou un contre l’un et l’autre pour que chacun-e arrive à vivre sa propre vie sans... Lire la suite (8 février)
  • Sarah Lancman
    « A contretemps » est un titre étrange tellement ce premier album est dans l’air de notre temps. Une voix à l’opposée de celle de Yaël Angel qui ne craint pas les écarts vers les aigus. Ici, pas de... Lire la suite (2 février)
  • Yaël Angel
    « Bop Writer », titre de ce premier album, ne dit pas tout à fait son contenu. Il s’ouvre sur « So What », de Miles Davis – peut-être de Gil Evans si l’on en croit certaines rumeurs -, prémices du modal... Lire la suite (2 février)
  • « Django Reinhardt. Le nouveau quintette. Les années de guerre »
    Je ne sais si le film « Django » a suscité des vocations mais les publications des enregistrements de Django Reinhardt ne se sont pas taries. Il faut dire que la plupart sont tombées dans le domaine... Lire la suite (3 janvier)
  • « Picasso »
    Quel rapport entre Picasso – plus exactement quelques-unes de ses œuvres – et un trio qui s’appelle « Unitrio », une redondance pour affirmer le primat du collectif sur l’individuel tout en permettant... Lire la suite (2 janvier)