Actualité théâtrale

Soirées uniques de la Maison de la poésie

Le 15 novembre à 18 heures " La république de poètes" proposera des présentations, des lectures, des dialogues à propos de l’actualité de la poésie.
Marc Blanchet recevra Laurence Breysse-Chanet pour sa traduction de Claudio Rodriguez, Don d’ébriété aux Editions Arfuyen.
Le 15 novembre à 19heures "Les vingt ans des belles étrangères". Proposées par Le Centre national du Livre pour le Ministère de la culture et de la Communication, " Les belles étrangères" favorisent la découverte de littératures étrangères ou d’auteurs encore peu ou pas connus en France. Pour cette vingtième édition, la Maison de la Poésie accueille deux poètes de Nouvelle-Zélande : Jenny Bornholdt et Gregory O’Brien.

Ces deux manifestations se feront en entrée libre sans réservation.

Mardi 25 novembre à 19 heures aura lieu une "esquisse" (entrée payante : 10€ et 5€). Un travail sur "La tête de l’homme" de Florence Pazzottu dirigé par François Rodinson avec Marion Bottollier. Une nuit d’avril, à Marseille, une jeune femme se fait tordre le cou. Ce fait divers et son énigme sont un point de départ pour la dénonciation de toutes les violences, singulières ou collectives.
Francis Dubois

Maison de la Poésie. Passage Molière. 157 rue Saint-Martin 75 003 Paris
Réservation : 01 44 54 53 00 et www.maison de la poesie.com
- 

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)