Éditos

Solidarité avant tout !

Tout d’abord, nous espérons que vous et vos proches vous portez bien. Dans le contexte actuel, c’est la priorité. Nous sommes aussi solidaires avec les personnels soignants, en première ligne face à la crise.

Le SNES-FSU est intervenu à tous les niveaux ces derniers jours pour que la protection des personnels soit assurée. Une foire aux questions est régulièrement mise à jour depuis le 13 mars.

L’accélération de la propagation du Covid19 a amené le gouvernement à prendre des décisions exceptionnelles et inédites : fermetures des écoles et confinement total.
Personne ne sait combien de temps cette situation anxiogène va durer. C’est pourquoi la « continuité pédagogique », qui semble préoccuper le ministre davantage que la sécurité sanitaire, doit être mise en perspective. Enseigner et étudier à distance requiert des compétences spécifiques qui bouleversent nos postures et gestes professionnels. N’oublions pas deux choses :
- "A l’impossible, nul n’est tenu" : la continuité pédagogique ne s’improvise pas. Chacun fera au mieux de ses possibilités matérielles et pédagogiques, sans urgence ni pression inutile.
- aujourd’hui, la priorité absolue est bien de surmonter collectivement la crise sanitaire : restons chez nous, prenons soin de nos proches, pratiquons les gestes élémentaires de sécurité.

Les mobilisations en cours (retraites, éducation...) sont suspendues. Mais tous les discours officiels pointent l’importance des services publics, notamment hospitalier et éducatif. Le double discours du gouvernement est évident tant il a délibérément poursuivi l’affaiblissement des services publics ces derniers mois. Mais cette prise de conscience collective ne peut que nous renforcer dans nos luttes à venir pour un service public d’Education ambitieux et un renforcement de notre système de protection sociale.

Bon courage à toutes et à tous dans cette période compliquée

Frédérique Rolet, secrétaire générale

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Aux fraises !
    Le ministre de l’Agriculture, emphatique, lance un appel aux personnes désœuvrées afin de « rejoindre la grande armée de l’agriculture française ». À sa rescousse, sa collègue, porte-parole du... Lire la suite (28 mars)
  • Parlons plus fort !
    Très solennellement, le ministre de l’Éducation a annoncé le lancement d’une grande consultation des professeurs. En même temps, se tiennent des réunions où l’on est censé discuter de la revalorisation... Lire la suite (7 mars)
  • Tout faux !
    L’autoritarisme s’accommode fort bien de l’incompétence, le gouvernement en fait tous les jours d’éclatantes démonstrations. Mus par une idéologie libérale totalement décomplexée, les ministres rivalisent... Lire la suite (8 février)
  • La grande cacophonie
    L’exercice de style du gouvernement en matière de communication est révélateur de la difficulté dans laquelle il se trouve. D’un côté, Édouard Philippe continue à vouloir afficher la plus grande fermeté,... Lire la suite (18 janvier)
  • À portée de main
    L’opinion publique soutient majoritairement un mouvement de grève que le gouvernement et certains médias s’évertuent à présenter comme la simple défense d’intérêts corporatistes. En effet, les derniers... Lire la suite (Décembre 2019)