Articles parus dans l’US

Solidarité avec les migrants : marche citoyenne de Vintimille à Londres L’US MAG - Supplément au n° 779 du 9 juin 2018

Cette marche de solidarité avec les migrant-e-s
qui devait initialement rejoindre Vintimille à
Calais, c’est-à-dire de la frontière franco-italienne
à la frontière franco-britannique, ira finalement
jusqu’à Londres. Elle a démarré le 30 avril
à Vintimille et a traversé – ou doit traverser – des
grandes villes françaises sur son chemin (et d’autres
plus petites) : Nice, Aix-en-Provence, Marseille,
Lyon, Dijon, Paris le 17 juin, Lille, Calais le 7 juillet,
Douvres et Londres le 8 juillet. Les marcheurs
vont leur chemin, actuellement vers le Nord de la
France. Parfois, ils essuient les réactions hostiles
des maires de certaines communes, notamment
Fontainebleau et Montereau, mais souvent l’accueil
est favorable et officiel. À l’initiative de l’association
calaisienne l’Auberge des migrants, en lien
avec le tissu associatif des villes et régions traversées,
cette marche rassemble des gens d’horizons divers
qui marchent 25 km par jour sur une partie
du trajet national ou sur tout le trajet de
Vintimille à Londres. Partout, ils sont rejoints par
des militants locaux qui les accompagnent l’espace
d’une journée. Cette initiative rencontre un succès
populaire réel. La FSU avec ses militants y prend
part.

Repousser la frontière
Le but de cette initiative est multiple : d’abord
orienter les projecteurs sur les frontières, leur
fermeture allant jusqu’à entraîner des morts tant dans
le Sud-Est que dans le Nord. Vintimille est le
Calais italien et l’arrivée d’un nouveau gouvernement
d’extrême droite à Rome fait craindre le
pire. De l’autre côté, le Royaume-Uni apparaît
comme le Graal à atteindre pour de nombreux
migrants mais la police française, qui les empêche
de passer lorsqu’ils viennent d’Italie, les empêche
de sortir pour aller de l’autre côté de la Manche ;
comprenne qui pourra. Il y a un autre aspect militant
et festif : générer une chaîne de solidarité sur
tout sur le parcours de la marche, ce qui est pour
l’instant ce qui se passe avec un succès populaire
qui ne se dément pas. On craignait des actions de
l’extrême droite mais elles furent ridicules... quand
elles ont existé, c’est-à-dire jusqu’à présent quasiment pas.
Pour plus de renseignements :
www.laubergedes
migrants.fr/fr/la-marche-citoyenne.

Olivier Sillam

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US

  • CIMADE : défendre les étrangers
    La Cimade, association créée en 1939, défend la dignité et les droits des personnes étrangères, quelles que soient leurs origines et leurs convictions. Les bénévoles de La Cimade, 2 800 personnes... Lire la suite (2 avril)
  • Trêve hivernale : reprise des expulsions
    Avec la fin de la trêve hivernale, les expulsions vont reprendre, et de nombreuses familles vont encore se retrouver à la rue. Nos élèves, et parfois aussi nos collègues, sont touchés mais osent... Lire la suite (2 avril)
  • France : l’IVG prise en otage
    Le principal syndicat des gynécologues menace de faire la grève des IVG s’il n’est pas reçu par la ministre de la Santé sur une revendication concernant une assurance. Une énième provocation et... Lire la suite (2 avril)
  • CEDH : Mineurs isolés étrangers en France
    L’UNICEF et dix-huit organisations dénoncent, devant le Conseil d’État, « un recul historique pour les droits des enfants ». Elles pointent du doigt le décret qui durcit les conditions de prise en... Lire la suite (2 avril)
  • Mineur en danger, mobilisation au Havre
    Alpha, jeune guinéen de 17 ans, est en CFA horticulteur ; il a fui son pays pour échapper aux violences familiales. Il est victime de la nouvelle loi « asile »-immigration qui permet de faire... Lire la suite (27 mars)