Éditos

Sortie du bois

La figure « jupitérienne » s’est vite transformée en une incarnation beaucoup plus prosaïque du libéralisme.
« L’été budgétaire » du gouvernement n’a laissé aucun doute sur son orientation. À l’avalanche de mesures négatives pour les fonctionnaires et les salariés ont répondu la complaisance affichée envers le Medef et des mesures fiscales en faveur des plus fortunés. Ceux qui avaient cru dans le discours enjôleur sur le changement, la mise en place d’une politique ambitieuse de redressement de la France n’oubliant personne, ont dû déchanter.
Souhaitons que cela ébranle les certitudes de nombre de députés En Marche dont les bévues, multipliées cet été, traduisent le peu de cas qu’ils se font de la représentation du peuple. Les cafouillages, la baisse de popularité d’Emmanuel Macron laissent tout ouvert : une crise politique, un retour du mouvement social sur l’avant-scène, une réorientation politique...
Nous contribuerons, à notre place, à informer les personnels, initier les actions et les faire converger.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Feuille de route
    Le Premier ministre entend « rénover notre modèle social »... Vaste programme qui pourrait susciter l’adhésion si l’objectif était de réformer une société minée par les inégalités et dure pour toute une... Lire la suite (1er juillet)
  • Dialogue sur ordonnances
    Une cinquantaine de groupes de travail prévus sur le projet de loi réformant le code du travail, des audiences tous azimuts accordées aux organisations syndicales, des concertations prévues sur tous... Lire la suite (14 juin)
  • Délibérément libéral
    La révélation de la composition du nouvel exécutif ne déroge pas à la démarche promue par Emmanuel Macron. Bien sûr, le subtil équilibre est respecté entre soutiens de divers bords, présence de la société... Lire la suite (20 mai)
  • Après la présidentielle, la mobilisation continue
    Les résultats de l’élection présidentielle connus, le paysage politique n’en est pas pour autant plus facile à lire et les sentiments sont donc forcément mêlés. D’abord, le soulagement domine bien sûr... Lire la suite (10 mai)
  • Une priorité : barrer la route au FN dans les urnes
    Pour la deuxième fois en quinze ans, la France voit arriver au second tour de l’élection présidentielle un candidat du FN. Cette situation en dit long sur l’état de notre société, la hauteur des... Lire la suite (27 avril)