La défense des droits humains

Soutien à François Sauterey

François Sauterey, militant historique du SNES-FSU, dont l’engagement sans faille pour défendre les droits humains et les libertés est unanimement reconnu, a été verbalisé le 1er mai à Paris pour s’être promené dans la rue avec un drapeau du SNES-FSU sur le dos, bien que dûment muni de l’attestation de sortie obligatoire pendant le confinement.

Un tel acharnement policier démontre bien à quel point le renoncement à certaines libertés individuelles pour quelque raison que ce soit, fût elle sanitaire, est une entrave sérieuse à l’encontre de toutes les libertés individuelles, démocratiques et syndicales.

L’état d’urgence sanitaire a été instrumentalisée par le gouvernement pour réprimer l’expression d’une opinion personnelle, droit fondamental protégé par la Constitution.

Ce n’est malheureusement pas un cas isolé. C’est pour cela que le SNES-FSU a déposé avec d’autres organisations un référé liberté contre ces dispositions liberticides, qu’il poursuit ses actions en faveur des droits humains et des libertés et qu’il défendra François Sauterey dans son juste combat.

Autres articles de la rubrique La défense des droits humains