Questions réponses

Suis-je obligé(e) d’attendre la fin de l’année scolaire pour partir en retraite ?

Non, vous pouvez partir dés le dernier jour du mois suivant l’âge légal de départ en retraite (entre 60 et 62 ans depuis la réforme de 2010, selon votre date de naissance).

Néanmoins, il peut être judicieux de décaler votre départ de quelques mois pour partir dans les meilleures conditions possibles.
C’est le cas notamment si vous venez de changer d’échelon. Il faut en effet justifier d’au moins 6 mois dans le dernier échelon pour que votre pension puisse être calculée sur cette base de rémunération. Peu importe en revanche que vous soyez à temps partiel la veille de votre départ en retraite, c’est le traitement indiciaire brut d’un agent travaillant à temps complet qui sert de base de calcul.

Le décalage peut aussi être recommandé pour gagner un trimestre de plus : il faut en effet au moins 45 jours de résidu pour que le nombre de trimestres liquidables soit arrondi à l’entier supérieur. Pour la durée d’assurance (décote/surcote), la règle est différente. Il faut terminer le trimestre pour limiter la décote, car le nombre de trimestres manquant est systématiquement arrondi à l’entier supérieur.
Pour qu’un trimestre soit décompté dans la sucote, il doit avoir été effectué dans sa totalité (règle valable après 2009).
Le nombre de trimestres de surcote entre 2004 et 2008 est arrondi à l’entier supérieur.

Fin du traitement continué

Depuis le 1er juillet 2011, en application de la loi du 9 novembre 2010, le traitement est interrompu dès le dernier jour d’activité.
La pension est versée à compter du 1er jour du mois suivant, sauf en cas de retraite à la limite d’âge ou pour invalidité.
Cela oblige à demander sa retraite le dernier jour du mois choisi.

Autres articles de la rubrique Questions réponses