Éditos

Suppressions « sans effet » ?

On sait depuis octobre que le budget 2018 a prévu pour le second degré public la suppression de 2 600 emplois de stagiaires. Le ministère continue d’affirmer sans démonstration que ces suppressions seront sans impact sur les « moyens d’enseignement », confondant à dessein les postes non pourvus aux concours de recrutement et les moyens horaires attribués aux académies. Alors que 26 000 élèves supplémentaires sont attendus, on assiste à une vaste opération de redéploiement entre les académies dans laquelle les plus touchées, y compris quand elles gagnent des élèves, sont celles qui concentrent les difficultés sociales avec un fort poids de l’éducation prioritaire : Lille : – 136 emplois ; Amiens : – 91 ; Caen : – 87 ; Rouen : – 77 ; Nancy-Metz... Les académies gagnant des emplois sont celles en forte augmentation démographique. Ces mesures risquent donc d’alourdir encore les effectifs de classe à la rentrée 2018, et les éléments qui ressortent de la commission Mathiot montrent que la réforme du lycée qui se prépare va servir à des suppressions d’emplois par réduction des heures d’enseignement. Au-delà, nous savons donc que nous aurons aussi à lutter contre une communication ministérielle qui nie une réalité pourtant de plus en plus pesante dans nos établissements, celle de la détérioration de nos conditions de travail. Raison de plus pour profiter de la fin d’année pour reprendre, si ce n’est déjà fait, son adhésion au SNES-FSU, la force du collectif sera nécessaire pour mener les batailles qui nous attendent. D’ici là, souhaitons à toute la profession de bonnes vacances et de très bonnes fêtes !

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Dialogue anti-social
    Dialogue social, discussion, négociation, consultation des organisations syndicales, le gouvernement utilise à dessein différents termes censés avoir la même signification, afin de convaincre... Lire la suite (13 avril)
  • Congrès National 2018
    Dix mois après son élection, le nouveau gouvernement utilise le rejet du système politique traditionnel et spécule sur une opinion publique qui serait lasse des conservatismes. Il développe ainsi... Lire la suite (27 mars)
  • Tous en grève le 22 mars
    On sait la Cour des comptes acharnée depuis longtemps à ne pas s’en tenir au contrôle de la gestion des deniers publics mais à promouvoir les logiques libérales de concurrence et rentabilité.... Lire la suite (9 mars)
  • Salaires corrects exigés
    Investissement insuffisant dans le système éducatif, dégradation des conditions de travail et faiblesse de la rémunération… La campagne qu’a lancée le SNES-FSU avec sa fédération sur la question des... Lire la suite (16 février)
  • En grève le 6 et dans l’action dès le 1er
    Les attaques contre les personnels du second degré et leur professionnalité sont légions depuis l’arrivée du nouveau président : suppression de moyens dans un contexte d’augmentation du nombre d’élèves... Lire la suite (31 janvier)