Actualité théâtrale

« Sur un fil à retordre » à la Comédie Saint Michel

Françoise Lorente nous entraîne dans son univers loufoque et poétique, où l’absurde et le jeu de mots règnent. Seule en scène, elle nous fait vivre l’exaspération d’une femme face à ses enfants et à son mari qu’elle finit par voir comme un cosmonaute tant il s’évade sans cesse de l’étouffoir familial, l’angoisse d’une énorme dame au bord de la piscine ou les émois d’un jeune couple dans un parc qui à la buvette commande un orgeasme. Elle a une voix, une présence, joue de sa longue taille, fait d’un petit sac à main un accessoire qui signe la personnalité du personnage qu’elle interprète, parfaite en standardiste survoltée. Elle est très bien et l’on ne peut que regretter que tous ses textes ne soient pas à la hauteur du dernier, celui de la femme qui a égaré son corps et n’est plus qu’un visage. Elle atteint alors une dimension métaphysique et de l’absurde on passe à l’angoisse existentielle.
Micheline Rousselet

Comédie Saint Michel
95 boulevard Saint Michel, 75005 Paris
les jeudis, vendredis et samedis à 20h
Réservations : 01 55 42 92 97

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)
  • « Comment ça va ? »
    Cette question appelle toujours ou presque la même réponse « Bien » ! Pourtant quand on est une comédienne qui vient d’avoir cinquante ans, qu’on a un mari informaticien au chômage et un fils adolescent... Lire la suite (26 juin)
  • « 107 ans »
    Simon a tout de suite aimé Lucie quand il l’a rencontrée dans la cour de récréation et qu’elle lui a parlé de Jane Austen. Simon, assis à une table devant une feuille de papier, se souvient de Lucie qui,... Lire la suite (26 juin)