Actualité théâtrale

« Sur un fil à retordre » à la Comédie Saint Michel

Françoise Lorente nous entraîne dans son univers loufoque et poétique, où l’absurde et le jeu de mots règnent. Seule en scène, elle nous fait vivre l’exaspération d’une femme face à ses enfants et à son mari qu’elle finit par voir comme un cosmonaute tant il s’évade sans cesse de l’étouffoir familial, l’angoisse d’une énorme dame au bord de la piscine ou les émois d’un jeune couple dans un parc qui à la buvette commande un orgeasme. Elle a une voix, une présence, joue de sa longue taille, fait d’un petit sac à main un accessoire qui signe la personnalité du personnage qu’elle interprète, parfaite en standardiste survoltée. Elle est très bien et l’on ne peut que regretter que tous ses textes ne soient pas à la hauteur du dernier, celui de la femme qui a égaré son corps et n’est plus qu’un visage. Elle atteint alors une dimension métaphysique et de l’absurde on passe à l’angoisse existentielle.
Micheline Rousselet

Comédie Saint Michel
95 boulevard Saint Michel, 75005 Paris
les jeudis, vendredis et samedis à 20h
Réservations : 01 55 42 92 97

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Tableau d’une exécution »
    En 1571 la République de Venise commande à une femme peintre, Galactia, un tableau monumental destiné à célébrer la victoire de Lépante, que la Sainte Ligue vient de remporter sur l’Empire ottoman.... Lire la suite (19 janvier)
  • « My ladies rock »
    En 2015 Jean-Claude Gallotta avait enthousiasmé le Rond-Point avec My rock . Il avait souhaité faire se croiser sur la scène le rock et la danse contemporaine. Cette fois il rend hommage aux femmes... Lire la suite (19 janvier)
  • « Les reines »
    La scène se situe le 20 janvier 1483 à Londres, dans les ténèbres d’un palais envahi par la peur, où le Roi Édouard IV est en train d’agoniser tandis que son frère Richard III prépare son règne en... Lire la suite (18 janvier)
  • « Nos éducations sentimentales »
    Cette pièce, adaptée du roman de Flaubert avec des références à "Jules et Jim" de Truffaut, a fait l’objet d’une critique, lisible ici « Nos éducations sentimentales ». Un autre contributeur a voulu y... Lire la suite (18 janvier)
  • « L’éveil du Printemps » de Alat Fayez
    A est un jeune étudiant, habitant de la planète Platonium. Il rêve d’aller un jour vivre sur la Terre qui le fascine à chaque fois qu’il la voit se lever, belle et impressionnante de luminosité... Il... Lire la suite (16 janvier)