Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Le coin du polar.

« Surveille tes arrières ! » Une combinatoire complexe.

Le gag suppose un rythme particulier pour qu’il marche. Un faux-pas et tout s’écroule à commencer par le rire attendu. C’est une alchimie complexe, une mathématique singulière.

Donald Westlake – Rivages en propose une nouvelle traduction, une sorte de redécouverte – est un spécialiste de cet enchaînement. Son « héros » récurrent, Dortmunter, un cambrioleur malchanceux qui construit ses larcins comme autant de symphonies, rate à un cheveu ses opérations. Dans « Surveille tes arrières », il cambriole l’appartement d’un rentier qui vit dans une sorte de Club Med pour échapper aux avocats de ses ex-femmes – elles sont visiblement nombreuses et il les traite plus bas que terre. Tout aurait dû « marcher comme sur des roulettes » si un grain de sable, la mafia envahissant « son » repaire et celui de sa bande, un café avec une arrière-salle en l’occurrence, ne s’était glissé dans les rouages.

Il dresse un portrait féroce de ces « richards » sans foi ni loi, arrogants, se voyant au-dessus des lois, de ces femmes « cold diggers », chercheuses d’or voulant à tout prix épouser un richard, de ces laissés pour compte qui ne voient pas d’autre horizon que ces matins blêmes sans espoir… Un petit monde qui s’agite, poussé par l’appât du gain et du gain facile. Le tout forme une mécanique crédible et drôle. La caricature permet, en faisant rire, la dénonciation d’une société sans idéal.

Il faut relire Westlake.

Nicolas Béniès.

« Surveille tes arrières ! », Donald Westlake, traduit par Jean Esch, Rivages/Noir

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • "Dans l’ombre du brasier"
    Hervé Le Corre nous fait pénétrer « Dans l’ombre du brasier », le brasier du Paris de mai (les 18 et 19 pour être exact) 1871. La Commune vit ses derniers instants. Les combattant.e.s veulent encore y... Lire la suite (16 février)
  • Visages de la Silicon Valley
    Visages de la Silicon Valley se veut un essai de Fred Turner, professeur de communication à la Stanford University, avec des photographies, qu’il faut prendre le temps de regarder, de les scruter,... Lire la suite (15 février)
  • « La face cachée de Ruth Malone »
    « La face cachée de Ruth Malone » est une quasi enquête sociologique des États-Unis du milieu des années 1960. Ruth, 26 ans, mère célibataire de deux enfants, voudrait être reconnue. Comme arme, elle... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « Le Noël du commissaire Ricciardi »
    Naples, sale et attirante, pleine de nostalgie, d’histoires étranges inscrites dans un passé jamais dépassé, ville qui ne se rassasie pas de son passé fasciste. Les traces architecturales – le bâtiment... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « Pèlerinage mortel »
    Paul Doherty poursuit les aventures et les enquêtes de Frère Athelstan dans « Pèlerinage mortel » qui se situe à l’été 1381 après la Grande Révolte qui a ensanglanté Londres. La révolte des Hommes Justes a... Lire la suite (Décembre 2018)