Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Bentley Dean et Martin Butler (Vanuatu – Australie)

"Tanna" Sortie en salles le 16 novembre 2016.

Au sein d’une des dernières tribus traditionnelles au monde, une jeune fille promise par intérêt à un jeune homme du voisinage, rompt son mariage arrangé pour s’enfuir avec l’homme qu’elle aime au risque de relancer des conflits ancestraux.

Mais si les amants maudits connaissent un destin tragique, " Tanna " est l’histoire vraie qui bouleversa la vie des habitants d’une petite île du Pacifique et permit d’obtenir que soit révisée la Constitution du pays à propos des mariages imposés

Les habitants de Yakel sur l’Ile de Tanna chassent toujours avec des arcs et des flèches. Ils fabriquent leurs vêtements ou construisent leurs habitations avec des matériaux qu’ils trouvent dans la jungle et leurs journées commencent avec le lever du soleil pour s’achever à la nuit tombante.

Ce peuple reste très attaché à sa culture, la Kastom, un ensemble de lois et de croyances, de chants et de danses rituels et une structure sociale patriarcale.

Cinéma : Tanna

Il est naturel, même si la civilisation moderne galopante n’a pas atteint le fonctionnement ancestral de ces tribus, que les plus jeunes revendiquent une révision des règles et des lois et qu’une émancipation spontanée vienne bousculer le carcan des traditions.

Wawa et Dain, deux jeunes gens d’une même tribu sont amoureux et bâtissent ensemble des projets d’avenir.

Or la jeune fille a été officiellement promise à un garçon d’une tribu voisine dans le cadre d’un mariage arrangé.

Face à la détermination des anciens et du chef de village, Wawa et Dain s’enfuient mais aucune cachette sur l’île ne les mettra à l’abri des recherches vengeresses engagées d’une part par leurs familles et d’autre part par la famille du promis qui se déclare trahie et bafouée dans son honneur.

Pour avoir vécu pendant une longue période sur l’île de Yakel au sein même de la tribu, Bentley Dean et Martin Butler ont acquis une parfaite connaissance des rituels qui régissent la vie des habitants.

Il résulte de leur long travail un film documentaire qui relate la vie des dernières tribus mais non sans s’attacher à quelques personnages saillants : le chef du village, le Chamane, la petite sœur de Wawa, les parents, les grands parents ou le Chef pour la paix.

Sur le canevas des rituels, se greffe les amours menacés de Wawa et Dain filmés de façon rayonnante malgré un étau qui se resserre sur eux et une progression des événements qui les conduira inexorablement vers la tragédie.

"Tanna" est un film à contre-courant de la production cinématographique actuelle. Il en est d’autant plus passionnant et nécessaire.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Sunset »
    1913, Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Son retour a Budapest est motivé par le désir de travailler dans le magasin de chapeaux dont autrefois, ses... Lire la suite (19 mars)
  • « Résistantes »
    Eveline, Zoulikha, Alice trois femmes aujourd’hui vieillissantes se sont engagées dans les rangs du FLN dès le tout début de la guerre d’indépendance algérienne. Déterminées à accomplir la mission qu’on... Lire la suite (18 mars)
  • « M »
    M. Menahem qui a été, alors qu’il était enfant, abusé par des membres de sa communauté, revient vingt ans après à la recherche des coupables dans son quartier natal de Bnel Brak, capitale mondiale des... Lire la suite (18 mars)
  • « Dernier amour »
    Au XVIIIème siècle, Giacomo Casanova connu pour son goût pour le plaisir et le jeu ,a été contraint de s’exiler et a élu domicile à Londres. Dans cette ville qui lui est totalement inconnue, son chemin... Lire la suite (17 mars)
  • « L’homme qui a surpris tout le monde »
    Aux confins de la Taïga sibérienne, Egor assure les fonctions de garde forestier. C’est un bon père de famille, un époux aimant et un citoyen intègre respecté de tous. Alors que lui et sa femme Natalia... Lire la suite (16 mars)