Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Eric Khoo (Singapour)

"Tatsumi" Sortie en salles le 1er février 2012

Dans le Japon traumatisé par la capitulation et la bombe atomique, Yoshihiro Tatsumi imagine une bande dessinée plus adulte que les mangas qui, pour lui, n’offrent "que des scenarii et des dessins au contenu mièvre et sot", le gekiga ("images dramatiques").

Eric Khoo, jeune cinéaste singapourien, dont les films sont empreints d’une poésie désespérée, décide de rendre hommage à Tatsumi dont l’œuvre à baigné son enfance.

Utilisant les bandes dessinées à la manière d’un story-board, Khoo réalise un film allant à l’encontre des tendances actuelles de l’animation. Techniquement, l’animation reste très fluide et la présence de multi-plans et de flou accentue l’effet de profondeur. Les histoires utilisent la technique du "one painting" (une couleur de base et des nuances de cette couleur) qui accentue le caractère sombre des récits traitant de misère sexuelle, de solitude et d’aliénation.

Mais le "coup de génie" du film est d’avoir inséré entre les histoires des passages de l’autobiographie dessinée de Tatsumi qui, eux, utilisent des couleurs vives et mènent le film vers le documentaire animé.

 Les histoires courtes de Yoshihiro Tatsumi sont éditées par "Vertige Graphique". "Une vie dans les marges", l’autobiographie en deux volumes et 800 pages, ainsi qu’un volume de courts récits, "L’enfer", sont édités par Cornélius.

 

Francis Dubois

 

 

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Menina »
    Luisa est une fillette d’une douzaine d’années née en France de parents portugais et qui a du mal à trouver son identité. Elle est d’une étonnante maturité. Elle porte un regard incisif sur le monde... Lire la suite (17 décembre)
  • « La promesse de l’aube »
    Depuis son enfance difficile en Pologne en passant par l’épisode de son adolescence à Nice, le jeune Romain va suivre sa mère le long de son chaotique tracé professionnel. Une mère battante avec... Lire la suite (16 décembre)
  • « La juste route »
    En août 1945, dans un petit village du centre de la Hongrie, chacun se prépare au mariage du fils du notaire. Alors que la bourgade est plongée dans l’effervescence de la noce, débarquent du train,... Lire la suite (15 décembre)
  • « Maria by Callas »
    Quand Maria Callas disait « Il y a deux personnes en moi : Maria et Callas », s’agissait-t-il d’une formule ou au contraire, du fruit d’une vraie réflexion à propos de sa vie ? Le film de Tom Volf... Lire la suite (12 décembre)
  • « Soleil battant »
    Gabriel et Iris, un couple de trentenaires, sont retournés dans la maison familiale au Portugal où ils ont vécu quelques années auparavant, au cours de vacances, un terrible drame qui les a privés à... Lire la suite (12 décembre)