Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Eric Khoo (Singapour)

"Tatsumi" Sortie en salles le 1er février 2012

Dans le Japon traumatisé par la capitulation et la bombe atomique, Yoshihiro Tatsumi imagine une bande dessinée plus adulte que les mangas qui, pour lui, n’offrent "que des scenarii et des dessins au contenu mièvre et sot", le gekiga ("images dramatiques").

Eric Khoo, jeune cinéaste singapourien, dont les films sont empreints d’une poésie désespérée, décide de rendre hommage à Tatsumi dont l’œuvre à baigné son enfance.

Utilisant les bandes dessinées à la manière d’un story-board, Khoo réalise un film allant à l’encontre des tendances actuelles de l’animation. Techniquement, l’animation reste très fluide et la présence de multi-plans et de flou accentue l’effet de profondeur. Les histoires utilisent la technique du "one painting" (une couleur de base et des nuances de cette couleur) qui accentue le caractère sombre des récits traitant de misère sexuelle, de solitude et d’aliénation.

Mais le "coup de génie" du film est d’avoir inséré entre les histoires des passages de l’autobiographie dessinée de Tatsumi qui, eux, utilisent des couleurs vives et mènent le film vers le documentaire animé.

 Les histoires courtes de Yoshihiro Tatsumi sont éditées par "Vertige Graphique". "Une vie dans les marges", l’autobiographie en deux volumes et 800 pages, ainsi qu’un volume de courts récits, "L’enfer", sont édités par Cornélius.

 

Francis Dubois

 

 

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Voir le jour »
    Jeanne est auxiliaire de santé dans une maternité de Marseille. Avec ses collègues, elles se battent avec un emploi du temps surchargé afin de faire face du mieux qu’elles peuvent à l’accueil et à la... Lire la suite (10 août)
  • « Dawson City, le temps suspendu »
    C’est dans cette petite ville canadienne, à 500 kilomètres au sud du cercle polaire, que le conducteur d’une pelleteuse a mis au jour en 1978, lors de travaux pour un centre de loisirs, des boîtes... Lire la suite (2 août)
  • « Les Grands voisins. La cité rêvée »
    Maël est un artiste peintre sans papiers, Adrien est luthier et musicien. Eux et d’autres résidents de tous crins et venus de tous les horizons ont donné naissance à une utopie moderne en plein cœur... Lire la suite (14 mai)
  • « The room »
    Kate, elle traductrice et Matt artiste peintre, un couple de trentenaires dans l’impossibilité d’avoir un enfant, lassés d’une existence citadine s’installent dans une maison isolée qu’ils ont achetée... Lire la suite (14 mai)
  • « Benni »
    Benni est une fillette de dix ans enfermée depuis sa petite enfance dans un état d’ instabilité, une suractivité permanente et des accès de violence qu’elle ne parvient pas à contenir. Prise en charge... Lire la suite (17 mars)