Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

Du 7 au 17 juillet dans les demeures royales du Piémont (Italie)

« Teatro a Corte »

Au cours de deux longs week-ends, du 7 au 10 juillet puis du 13 au 17 juillet, le festival Teatro a Corte invite 19 Compagnies, venues de six pays différents, pour des spectacles de danse, de théâtre visuel et de cirque contemporain, des performances et des installations. Les spectacles se déroulent dans différents lieux à Turin - une belle occasion de découvrir la patrie de Pavese et de dépasser les clichés sur l’austérité de la capitale du Piémont - et dans le cadre enchanteur des demeures de la famille de Savoie autour de Turin (Résidence de chasse de Stupinigi, châteaux d’Aglié et de Rivoli, Parc de Racconigi et La Venaria Reale).

Comme toujours le festival alterne des productions in situ et des spectacles plus connus. Ainsi lors du premier week-end, on pourra voir une création pour le festival de Nicola Fano, inspiré du tableau de Picasso, Parade et deux spectacles de la Compagnie britannique de cirque aérien, Ockam’s Razor. Le lendemain Willy Dorner emmène ses performers à la rencontre des résidents de la ville qu’ils découvrent sous un jour insolite. La chorégraphe Ambra Senatore invente une promenade au château pour La Venaria Reale, spectacle qu’elle réimaginera en septembre au Château de Chambord. Les jardins du Château de Stupinigi, en cours de restauration, accueilleront deux compagnies françaises de cirque contemporain, les Colporteurs d’une part et Pauline Barboux et Jeanne Ragu à la quadrisse, un dispositif qu’elles ont inventé et qui exige une attention continue au mouvement de l’autre. Ce premier week-end se terminera par un spectacle de la célèbre compagnie britannique de voltige théâtrale, Wired Aerial Theater, autour du thème de la crise écologique.

festival : teatro a Corte

Le second week-end démarrera avec le magicien français Etienne Saglio qui emporte le public dans un monde magique de créatures étranges. Au château de Rivoli place à un travail de vidéo-danse avec d’une part Billy Cowie, l’un des artistes les plus aimés du festival, et d’autre part Adrien M et Claire B. Le château de Racconigi accueillera deux des spectacles les plus curieux du festival, Vero Cendoya transformera le parc du château en un terrain de foot où évolueront cinq danseurs et cinq joueurs de foot et les Anglais Reckless Sleepers s’occuperont de chaises auxquelles ils feront subir un sort étrange dans un mélange de cirque et de danse. Le final du festival est confié au groupe F, le maître de la pyrotechnie qui laissera les spectateurs ébahis le nez en l’air pour sa nouvelle création A fleur de peau.

Le dialogue entre la beauté des lieux et des spectacles vivants de grande qualité devrait inciter à aller poser ses valises dans ce Piémont au patrimoine encore trop méconnu en France.

Micheline Rousselet

Programme complet avec les dates et les lieux : www.teatroacorte.it

Tél : +39 011 5634352

Autres articles de la rubrique Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

  • « Visions d’exil »
    Pour sa troisième édition Visions d’exil, le festival organisé par l’Atelier des artistes en exil, se saisit de la question de la langue et choisit de la mettre en relation avec la création artistique... Lire la suite (3 novembre)
  • Ce sera dans le Off d’Avignon
    Nous avons vu ces spectacles. Les critiques sont sur Culture Snes « Le rêve d’un homme ridicule » : du 5 au 16 juillet au théâtre de l’Etincelle à 17h25 « J’ai rencontré Dieu sur Facebook » du 5 au... Lire la suite (27 juin)
  • « Festival des Écoles du Théâtre Public »
    Ce festival, qui a désormais 10 ans, était né du désir de François Rancillac, directeur de l’Aquarium, d’offrir une vitrine aux spectacles de sortie des jeunes comédiens et comédiennes issus des écoles... Lire la suite (5 juin)
  • « Arabofolies »
    Du 7 au 16 juin, l’IMA vit une métamorphose. L’Institut sort de sa léthargie à intervalles réguliers pour faire bouger les piliers de ses fondations. Ils prennent l’air, aborde de nouveaux rivages,... Lire la suite (30 mai)
  • « Parade(s) »
    Comme chaque année depuis 1990, le festival des arts de la rue met en fête la ville de Nanterre pendant trois jours. Entièrement gratuit, il invite une quarantaine de compagnies et environ 250... Lire la suite (24 mai)