Actualité théâtrale

Jusqu’au 14 janvier au Monfort

« Terabak de Kyiv »

Imaginez un cabaret où résonneraient les voix et les instruments de six musiciennes, les Dakh Daughters. Elles sont Ukrainiennes et c’est un rock énergique, rageur, mâtiné de sonorités slaves traditionnelles, qu’elles font entendre. Ou plutôt imaginez-les en un Monsieur Loyal démultiplié au féminin présentant avec humour des artistes de cirque sur leur trampoline, un mât chinois, un monocycle, au trapèze ou en équilibre sur on ne sait quoi. Et comme on est au cirque, il y a même un clown qui est aussi acrobate.

Théâtre : Kerabak

Dans un univers imaginé par Stéphane Ricordel, à mi-chemin entre le cirque et le cabaret, où l’on peut vous servir un bortsch ou des « tapas slaves », la magie se déploie, enchantant grands et petits. Á l’élégance féline de Julieta Martin qui s’enroule autour de son mât chinois, tombe puis grimpe à nouveau, succède le festival de chutes et de rétablissements d’un balayeur acrobate, superbe Matias Pilet, qui s’avance sur une planche au bord du vide et semble, à l’image de Buster Keaton, être né sous une bonne étoile qui lui évite une chute plus que probable. Les spectateurs retiennent leur souffle puis leur rire éclate, d’autant plus que le maître de cérémonie y ajoute quelques propos facétieux. Dans une sorte de duo amoureux où la querelle n’est pas absente et où force et grâce se mêlent, Daniel Ortiz au trapèze fait voler sa partenaire, Josefina Castro et la fait tourbillonner dans les airs. Les cartes aussi volent entre les mains de Yann Frisch qui, quand il ne les fait pas disparaître, est capable de trouver la bonne carte n’importe où et c’est à partir d’un trampoline que Benoît Charpe s’envole avec son monocycle.

C’est un hymne au corps et à l’émerveillement de l’enfance retrouvée que propose le Monfort pour cette période de fêtes et c’est un vrai bonheur.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30

Le Monfort

106 rue Brancion, 75015 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 56 08 33 88

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)