Actualité théâtrale

Jusqu’au 14 janvier au Monfort

« Terabak de Kyiv »

Imaginez un cabaret où résonneraient les voix et les instruments de six musiciennes, les Dakh Daughters. Elles sont Ukrainiennes et c’est un rock énergique, rageur, mâtiné de sonorités slaves traditionnelles, qu’elles font entendre. Ou plutôt imaginez-les en un Monsieur Loyal démultiplié au féminin présentant avec humour des artistes de cirque sur leur trampoline, un mât chinois, un monocycle, au trapèze ou en équilibre sur on ne sait quoi. Et comme on est au cirque, il y a même un clown qui est aussi acrobate.

Théâtre : Kerabak

Dans un univers imaginé par Stéphane Ricordel, à mi-chemin entre le cirque et le cabaret, où l’on peut vous servir un bortsch ou des « tapas slaves », la magie se déploie, enchantant grands et petits. Á l’élégance féline de Julieta Martin qui s’enroule autour de son mât chinois, tombe puis grimpe à nouveau, succède le festival de chutes et de rétablissements d’un balayeur acrobate, superbe Matias Pilet, qui s’avance sur une planche au bord du vide et semble, à l’image de Buster Keaton, être né sous une bonne étoile qui lui évite une chute plus que probable. Les spectateurs retiennent leur souffle puis leur rire éclate, d’autant plus que le maître de cérémonie y ajoute quelques propos facétieux. Dans une sorte de duo amoureux où la querelle n’est pas absente et où force et grâce se mêlent, Daniel Ortiz au trapèze fait voler sa partenaire, Josefina Castro et la fait tourbillonner dans les airs. Les cartes aussi volent entre les mains de Yann Frisch qui, quand il ne les fait pas disparaître, est capable de trouver la bonne carte n’importe où et c’est à partir d’un trampoline que Benoît Charpe s’envole avec son monocycle.

C’est un hymne au corps et à l’émerveillement de l’enfance retrouvée que propose le Monfort pour cette période de fêtes et c’est un vrai bonheur.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30

Le Monfort

106 rue Brancion, 75015 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 56 08 33 88

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Au café Maupassant »
    Quoi de mieux qu’une brasserie pour observer les hommes et les femmes, écouter leurs dialogues, percevoir leurs mesquineries, leurs désirs, leurs angoisses, surtout quand on le fait en compagnie de... Lire la suite (13 décembre)
  • « Granma, les trombones de La Havane »
    Cuba a fêté cette année le soixantième anniversaire de sa Révolution. Désormais, alors que Fidel Castro est mort, que reste-t-il des idéaux et de l’espoir que souleva et soulève encore cette révolution,... Lire la suite (12 décembre)
  • "Portrait de Ludmilla en Nina Simone"
    « Portrait de Ludmilla en Nina Simone » est repris du 13 au 21 décembre au Théâtre des Abbesses 31, Rue des Abbesses 75018 Paris - 01 42 74 22 77 https://www.theatredelaville-paris.comLire la suite (11 décembre)
  • « Féministe pour homme »
    Noémie de Lattre n’a pas attendu l’affaire Weinstein et me-too pour parler des femmes et du féminisme dans ses pièces et dans son livre. Et sur ce sujet son spectacle, qui tient du théâtre, du cabaret... Lire la suite (6 décembre)
  • « Trois femmes (l’échappée) »
    Joëlle, tout juste diplômée « auxiliaire de vie », vient d’être embauchée comme gardienne de nuit par la fille de la vieille et très riche Madame Chevalier. Celle-ci en vieille dame acariâtre qui n’a... Lire la suite (3 décembre)