Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Marie Losier (Etats Unis)

"The ballad of Genesis and Lady Jaye" Sortie en salles le 26 octobre 2011

Lorsqu’en 2004, les programmateurs de l’" Etrange Festival " décident de créer une section"Etrange musique" c’est à Genesis P-Orridge qu’ils font appel. Lequel en plus de ses concerts, présente " Regeneration Hex ", une anthologie du cinéma pandrogyne.

Le pandrogyne, explique Genesis P-Orridge, n’est pas piégé dans un corps qui n’est pas le sien, il est piégé dans un corps, quel que soit son genre.

La rencontre de Genesis P-Orridge et de Lady Jaye (alias Jacqueline Breyer) qui est maîtresse dans un donjon sado-maso, marque un tournant artistique pour tous les deux.

 Ils décident, par le recours à la chirurgie plastique, de devenir physiquement semblables. "L’idée n’est pas d’être jumeaux mais d’être deux parties d’un nouvel être, un être pandrogyne qui s’appellerait Genesis Breyer P-Orridge ".

C’est vers 2004 que Marie Losier les rencontre et qu’ensemble, ils décident de faire un film sur la vie du couple.

Tourné avec une caméra Bolex 16 mm qui utilise des bobines de 3 minutes et n’a pas de son synchro, le film s’apparente à un patchwork suivant au plus près la théâtralité qui marque la vie des deux performeurs.

Le 9 octobre 2007, le décès de Lady Jaye met fin en partie à l’expérience, mais Genesis continue le film et poursuit son idéal d’être le miroir de son amour perdu. Lorsque Genesis P-Orridge raconte les moments vécus entre les deux arrêts cardiaques de Lady Jaye, le film qui pouvait se voir jusque-là comme un documentaire arty, laisse affleurer ce qui était sous-jacent pendant tout le film, le profond désir d’être aimé.

 

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le déserteur »
    Quelque part dans le monde où la guerre fait rage. Philippe, un homme fasciné par le personnage et l’univers des films de Charlie Chaplin a fui Montréal pour un Ouest américain aussi sauvage... Lire la suite (22 août)
  • « Haut perchés »
    Une femme et quatre hommes qui se connaissent à peine se retrouvent dans un appartement au dernier étage d’un immeuble qui surplombe Paris. Ils ont en commun d’avoir tous été victimes d’un même... Lire la suite (20 août)
  • « Reza »
    Reza et Fati ont pris la décision de divorcer. La vie commune a fini par lasser Fati et Reza s’est résigné au choix de son épouse tout en caressant l’idée qu’elle reviendrait un jour ou l’autre sur une... Lire la suite (20 août)
  • « Roubaix, une lumière »
    A Roubaix, une nuit de noël. Pour le commissaire Daoud qui sillonne la ville où il a grandi, c’est la routine, voitures brûlées, altercations... Dans son service, vient d’arriver Louis Coterelle,... Lire la suite (19 août)
  • « Nuits magiques »
    Lorsqu’un producteur de films de renom est retrouvé mort au fond du Tibre, les premiers à être soupçonnés du meurtre sont les trois apprentis scénaristes qu’il avait rencontrés au cours d’un dîner et qui... Lire la suite (15 août)