Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Marie Losier (Etats Unis)

"The ballad of Genesis and Lady Jaye" Sortie en salles le 26 octobre 2011

Lorsqu’en 2004, les programmateurs de l’" Etrange Festival " décident de créer une section"Etrange musique" c’est à Genesis P-Orridge qu’ils font appel. Lequel en plus de ses concerts, présente " Regeneration Hex ", une anthologie du cinéma pandrogyne.

Le pandrogyne, explique Genesis P-Orridge, n’est pas piégé dans un corps qui n’est pas le sien, il est piégé dans un corps, quel que soit son genre.

La rencontre de Genesis P-Orridge et de Lady Jaye (alias Jacqueline Breyer) qui est maîtresse dans un donjon sado-maso, marque un tournant artistique pour tous les deux.

 Ils décident, par le recours à la chirurgie plastique, de devenir physiquement semblables. "L’idée n’est pas d’être jumeaux mais d’être deux parties d’un nouvel être, un être pandrogyne qui s’appellerait Genesis Breyer P-Orridge ".

C’est vers 2004 que Marie Losier les rencontre et qu’ensemble, ils décident de faire un film sur la vie du couple.

Tourné avec une caméra Bolex 16 mm qui utilise des bobines de 3 minutes et n’a pas de son synchro, le film s’apparente à un patchwork suivant au plus près la théâtralité qui marque la vie des deux performeurs.

Le 9 octobre 2007, le décès de Lady Jaye met fin en partie à l’expérience, mais Genesis continue le film et poursuit son idéal d’être le miroir de son amour perdu. Lorsque Genesis P-Orridge raconte les moments vécus entre les deux arrêts cardiaques de Lady Jaye, le film qui pouvait se voir jusque-là comme un documentaire arty, laisse affleurer ce qui était sous-jacent pendant tout le film, le profond désir d’être aimé.

 

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Le photographe »
    Rafi est un modeste photographe de rue. Rien ne le préparait à sa rencontre avec Milani, une jeune fille discrète issue de la classe moyenne de Bombay, ni au fait qu’elle accepterait de le revoir le... Lire la suite (22 janvier)
  • « Merveilles à Montfermeil »
    Joëlle et Kamel sont en instance de divorce. Ils font tous les deux partie de l’équipe municipale de la nouvelle maire de Montfermeil, Emmanuelle Joly. Toute l’équipe travaille activement sur le... Lire la suite (7 janvier)
  • « Les siffleurs »
    C’est au son de « The passenger » interprété par Iggy Pop que l’inspecteur de police Cristi débarque sur l’île de Gomera afin d’apprendre le Silbo, une langue sifflée ancestrale classée au patrimoine... Lire la suite (5 janvier)
  • « Cunningham »
    « Cunningham », le film d’Alla Kovgan, suit la carrière du chorégraphe Merce Cunningham depuis ses premières années comme danseur dans le New-York d’après guerre jusqu’à la révélation et la reconnaissance... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « Le miracle du Saint Inconnu »
    En possession de son magot, Amine fuit la police mais, sa voiture tombée en panne, il a tout juste le temps de creuser un trou et d’enterrer le sac contenant les liasses de billets au sommet d’un... Lire la suite (Décembre 2019)