Actualité théâtrale

Saison 2012-13

Théâtre 71 Scène nationale de Malakoff Partenaire Réduc’snes

Le 20 septembre à 19h 30 se tiendra au Théâtre 71, le "premier soir", en ouverture de la nouvelle saison.

Réunis dans le foyer du théâtre, on y évoquera les spectacles passés, les spectacles à venir, les résidences, les brunchs, le cinéma Marcel Pagnol, la fabrique des arts.

L’idée est de rendre, au cours de cette soirée, le spectateur, acteur à part entière.

Entrée libre sur réservation.

  • Du 2 au 13 octobre, "Le roi du bois" Théâtre musical, création. Texte Pierre Michon, musique originale Michèle Reverdy, mise en scène Sandrine Anglade.

Jacques Bonnaffé revient ici à ses premières amours, la poésie. En fin diseur, il a la truculence du verbe, le plaisir de la langue et l’art d’en jouer. Interprète idéal de la prose de Pierre Michon, il savoure les mots et fait résonner toute la musicalité d’un poème.

Le 6 octobre, rencontre avec Pierre Michon :"Ecrire aujourd’hui."

Le 7 octobre, brunch en musique avec le Quatuor Varèse.

  • Du 16 au 26 octobre, "Dieu est-elle une particule ?" Théâtre par Emma la clown, de et avec Meriem Menant, mise en scène Christine Hestad.

Coiffée de son chapeau bizarre, vêtue de son inusable jupe plissée, chaussées de ses godillots fatigués sur chaussettes jacquard, Meriem Menant, Emma la clown, déploie des tonnes d’énergie et d’ingéniosité pour chercher Dieu dans l’invisible puisque dans le visible, on ne le voit pas…

Les 29 et 30 septembre, Atelier : Le clown.

Le 24 octobre, cinéma : " Les petits bonheurs d’Emma"

Le 20 octobre, conversation : Le clown d’aujourd’hui.

Le 22 avril, cinéma avec la projection de "Les clowns" de Fellini.

  • Du 8 au 10 novembre, à la Fabrique des Arts "Un terrain encore vague" Danse. Conception et chorégraphie Hervé Robbe.

Les études d’architecte qu’a faites Hervé Robbe ont donné à son écriture chorégraphique, un sens de l’espace qu’il transforme et sublime. Tout lieu, tout espace, est bon à danser pour ouvrir d’autres possibilités au mouvement, d’autres imaginaires au corps et au regard. Ici, il remonte au terrain vague de son enfance qu’il regardait depuis la fenêtre de sa cité en construction.

Les 17 et 18 novembre, atelier " là on y danse"

Le 17 janvier, cinéma " habitats et territoires urbains"

Du 5 au 22 février, Installation : "So long as baby"

Le 9 février, Conversation : "Texte et corps, un langage chorégraphique"

Les 16 et 17 février, atelier : "De l’image à la danse, des mutations poétiques"

Les 23 et 24 mars, atelier : "Les paysages du corps"

  • Du 13 au 24 novembre, "Sallinger" , Théâtre création française. Un projet de Paul Desveaux et Céline Bodis. Texte Bernard-Marie Koltès, mise en scène Paul Desveaux. Spectacle en espagnol surtitré.

Koltés est devenu un auteur témoin du répertoire contemporain. Ici l’auteur fétiche de Patrice Chéreau s’attache à la vie de marginaux de tous poils, à la détresse de la jeunesse américaine et au sacrifice des hommes sur l’autel de la patrie. Au moment où le pays se mobilise autour de la guerre au Vietnam, de retour de Corée, "le rouquin" met fin à ses jours…

Le 17 novembre, Conversation : "Bernard-Marie Koltés et l’Amérique latine"

Le 19 novembre, cinéma : "Meurtre d’un bookmaker chinois" de Cassavetes.

Le 19 janvier, Conversation : " Le vrai, le faux et les fantômes"

  • Du 29 novembre au 8 décembre, "Les mains de Camille" Création, festival MARTO. Texte Brice Berthoud, marionnettes, Camille Trouvé, mise en scène Brice Berthoud.

Alors qu’elle sculpte dans la glaise " David et Goliath ", Camille Claudel rencontre Rodin, le sculpteur en vue. Malgré la différence d’âge, une passion amoureuse dévorante s’empare d’eux qui mènera la jeune femme à sa perte.

Le 8 décembre, Promenade : "Camille Claudel au Musée Rodin"

Les 12 et 13 janvier, atelier : "De la matière au mouvement ;"

  • Du 24 novembre au 8 décembre, 13ème édition du Festival MARTO, marionnettes et théâtre d’objets pour adultes.

Détail des spectacles sur le site festivalmarto.com

  • Du 19 au 21 décembre. "Echoa," Danse et musique en collaboration avec le Caisse des Écoles de la ville de Malakoff. Conception et mise en scène Thomas Guerry et Camille Rocailleux (à partir de 6 ans)

Danse et percussions mêlées donnent des histoires pleines de fantaisie, douces comme un chuchotement ou puissantes comme un carnaval.

Représentations scolaires les jeudi et vendredi à 10h 30 et 14h 30.

  • Du 15 janvier au 2 février, Théâtre création, "La vie est un rêve" Texte Pedro Calderon, mise en scène Jacques Vincey.

Et si le vrai était le mensonge et le faux, la certitude ? Une vie deviendrait-elle alors un mauvais rêve ? Les astres ont révélé que le fils du roi est un tyran potentiel. Pour l’empêcher de nuire, il est déclaré mort-né et enfermé dans une tour. Au jour de la succession, il prend possession du trône à titre probatoire.

Le 19 janvier, Conversation : "Le vrai, le faux et les fantômes."

  • Du 5 au 9 février, "Savoir-vivre" Théâtre. Textes de Pierre Desproges, mise en scène de Michel Didym.

Pertinent et impertinent, provocateur, insolent, caustique Pierre Desproges est un fin observateur de l’espèce humaine. Michel Didym, avec la complicité de Dominique Valadié et de Christine Murillo, fait des textes de l’humoriste, une arme contre la bêtise.

  • Les 13 et 14 février, "Slogans" création. Danse, conception et chorégraphie Hervé Robbe.

Hervé Robbe, au cours des treize années à la direction du Centre chorégraphique national du Havre a précisé le lien que la danse tisse avec l’image.

"Slogans" est l’aboutissement de cette heureuse conjugaison.

  • Du 19 au 23 février, Théâtre. "Les âmes mortes" d’après Nicolas Gogol, mise en scène Anton Kousnetsov. En partenariat avec la MC 93 de Bobigny.

Le poème fleuve de Gogol, romanesque et théâtral autopsie avec drôlerie la trivialité de la vie et la mesquinerie de l’homme. Une odyssée qui nous entraîne dans les dessous de la mère patrie, au cœur du combat chimérique de Gogol.

Les 9 et 10 février, atelier : "La pratique théâtrale, l’école russe"

Le 16 février rencontre : "L’art de la traduction" avec André Markowicz et Françoise Morvan.

  • Du 27 février au 1er mars, "L’homme à tiroirs" théâtre. Conception "Chat Borgne Théâtre", librement inspirée de "Bartleby, le scribe" d’Herman Melville, mise en scène Jean-Yves Ruf.

(à partir de 6ans)

Engagé comme copiste dans un cabinet juridique, Bartleby refuse de plus en plus souvent de faire le travail que lui demande son patron. Il préfère "ne pas" jusqu’au jour où, son bureau devenu un véritable capharnaüm, son patron excédé finira par lui retirer tout travail et préférera "ne pas" lui en donner.

Du 26 février au 2 mars, Récolte/exposition : " Je préférerais ne pas…"

Représentations scolaires jeudi 14h 30, vendredi 10h30, 14h 30.

  • Du 19 au 24 mars, "Cachafaz" Opéra Tragédie barbare en deux actes et en vers, Livret de Copi, Musique Oscar Stranoy. Conception et mise en scène Benjamin Lazar.

L’affolante clairvoyance de cet auteur argentin, militant homosexuel et son univers délirant, produisent un théâtre Grand Guignol et cru.

Cette tragédie barbare n’échappe pas à la règle.

Le 19 janvier, Conversation : "La vrai, le faux et les fantômes"

Du 18 mars au 26 avril, Exposition : "La femme assise"

  • Du 27 au 29 mars, " En aparté " Danse. Chorégraphie Frédéric Hunger et Jérôme Ferron (à partir de 6 ans)

Nos gestes les plus quotidiens peuvent se charger d’amusement et de poésie. Frédéric Hunger et Jérôme le démontrent en proposant un langage du corps où chacune de nos actions prend un caractère unique.

  • Le 4 avril, à 19h 30, "Poète, vos papiers !" Musique, nouvelle création. Textes de Léo Ferré Composition musicale et arrangements Yves Rousseau.

De Léo Ferré on se souvient de ses succès populaires et de son travail de mise en musique de poètes tels Apollinaire, Baudelaire, Aragon, Verlaine, Rimbaud et on garde de lui l’image réductrice d’un bougon asocial. Yves Rousseau a vu en Léo Ferré, du John Coltrane. Il révèle en sextet, la puissance et l’énergie d’un artiste autant investi par les textes que par la musique et nous invite à découvrir un autre Léo Ferré.

  • Le 6 avril à 19h 30, "Art Mengo" Chanson / Live en trio Art Mengo, chant piano guitare. . Dans le cadre du Festival Chorus initié par le Conseil Général des Hauts de Seine.

Art Mengo oscille entre le jazz le blues, la chanson française et la Bossa Nova. Une dizaine d’albums ont marqué son parcours ainsi que l’écriture pour Jane Birkin, Henri Salvador, Juliette Gréco.

  • Du 10 au 25 avril, "Faut pas payer !" Théâtre. Texte Dario Fo, mise en scène Joan Mompart.

Pendant toute sa vie, cet auteur militant a arpenté les estrades pour livrer aux ouvriers son théâtre drôle marqué par son engagement socio-politique. Ni la censure, ni l’opposition de Vatican n’auront eu raison de son comique ravageur, et de son insolence civique.

Le 13 avril, Conversation : "Travailler, consommer, résister…"

Le 20 avril, lecture : "Histoire du tigre " de Dario Fo.

  • Du 15 au 17 mai, "Les couleurs" Théâtre musical et peinture. Textes de Pierre Etaix, musique Yves Rousseau (à partir de 4 ans)

Auguste clown blanc, complice de Tati, inspirateur de Fellini, réalisateur, dessinateur, affichiste et gagman, Pierre Etaix est aussi un auteur. "Les couleurs" parlent effectivement des couleurs, des primaires, des complémentaires, de l’association plus ou moins heureuse des unes avec les autres.

Représentations scolaires jeudi et vendredi à 10h 30 et 15h.

Le 20 octobre, Conversation "Le clown d’aujourd’hui"

Le 22 avril , cinéma " Les clowns" de Frederico Fellini.

  • Mais aussi, pour la deuxième saison " Jazzamalak", jazz et musiques improvisées, un dimanche par mois dès 16h 30 au Foyer bar.

Les brunchs, un dimanche par mois dès 12h au Foyer-bar.

Des lectures, des conversations, des promenades, des ateliers, des installations, des rencontres, des expositions, du cinéma, des rencontres avec des artistes.

Collaboration avec les écoles maternelles et élémentaires, avec les collèges et les lycées, avec l’université et les élèves des écoles supérieures d’art et de théâtre…

Francis Dubois

Théâtre 71 Scène Nationale 3, place du 11 novembre 92 240 Malakoff

www.theatre71.com

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 55 48 91 00

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « An Irish story »
    En 1949, Peter O’Farell quitte son pays l’Irlande du Sud à 19 ans pour venir chercher du travail à Londres, emmenant Margaret, sa jeune femme de 16 ans enceinte. Mais la vie à Londres est dure pour... Lire la suite (16 avril)
  • Voyage au bout de la nuit
    « Voyage au bout de la nuit » est repris du 16 avril au 1er juin du mardi au samedi à 21h Théâtre Tristan Bernard 6 rue du Rocher, 75008 Paris Réservations : 01 45 22 08... Lire la suite (12 avril)
  • « L’amour en toutes lettres »
    Dans les années 30, l’Abbé Viollet dirigeait des revues catholiques et s’occupait du courrier des lecteurs. Des hommes et des femmes lui confiaient leurs interrogations, leurs préoccupations, leurs... Lire la suite (12 avril)
  • « Deux mensonges et une vérité »
    Ne dîtes jamais à votre conjoint que vous vous connaissez par cœur, que, après vingt-sept ans de mariage, rien ne peut plus vous surprendre. C’est pourtant l’erreur que commet Philippe, et Catherine... Lire la suite (10 avril)
  • « Les chaises »
    On sort du théâtre de l’Aquarium avec l’impression d’avoir vu pour la première fois cette pièce, pourtant si souvent jouée comme il sied à un classique du XXème siècle. Parce que Ionesco est catalogué... Lire la suite (5 avril)