Actualité théâtrale

Saison 2013-14

Théâtre Gérard Philipe Centre Dramatique National de Saint-Denis

La saison 2012-2013 au TGP aura été brillante. Christophe Rauck et son équipe ont su équilibrer une programmation à la fois éclectique et cohérente. On se souvient des "Serments indiscrets" de Marivaux dans une mise en scène de Christophe Rauck. Du "Retour d’Ulysse dans sa patrie" de Monteverdi ou de ces "Barbares" qui ont clos la saison sur une note forte et originale…

Gageons que la saison 2013-2014 aura la même tenue.

La Saison commence par "Une semaine en compagnie" qui se déroulera du 10 au 15 septembre. Elle sera en partenariat, pour la troisième année, avec le Collectif 12, La maison des Métallos et Arcadi.

Du 13 au 15 septembre, "Les optimistes" Texte Lauren Houda Hussein et Ido Shaked . Mise en scène Ido Shaked / Théâtre Majaz

Au sortir de la seconde guerre mondiale, un couple juif s’installe en Israël, dans la maison d’une famille palestinienne qui vient d’en être expulsée. (TGP Salle Mehmet Ulusoy)

Du 13 au 15 septembre, "Naissance" Texte et mise en scène Julien Guyomard. Dramaturgie

Samuel Vittoz / Compagnie Scena Nostra.

Dans une communauté dont on ne sait presque rien, c’est l’heure de la fête de fin des récoltes. Lors de la cérémonie, l’Ordonnateur agite les préceptes du Livre Saint (TGP, Le Terrier)

Du 13 au 15 septembre, "Paradis, Impressions" de Lucie Valon et Christophe Giordano, Compagnie La Rive Ultérieure.

Lucie Valon nous entraîne dans un univers burlesque peuplé de personnages extravagants que David Lynch ne renierait pas. (TGP – Salle Jean-Marie Serreau)

Du 10 au 12 septembre, "Les juifs" de Gotthold Ephraïm Lessing – Mise en scène Olivia Kryger. Compagnie RL et Compagnie Bim Bom Théâtre.(La Maison des Métallos)

La pièce est une comédie qui traite avec une légèreté déroutante, le thème du bouc émissaire.

Du 10 au 12 septembre, "Modeste proposition" d’après Jonathan Swift – Mise en scène et jeu, Jonathan Heckel.

"Modeste proposition" est un pamphlet proposant de résoudre la faim dans le monde en organisant le commerce de la chair des enfants pauvres (La Maison des Métallos)

Du 10 au 12 septembre, "La femme de chambre" d’après le roman de Markus Orths / Compagnie Querelle – Adaptation et mise en scène Sarah Capony.

Après un séjour dans un hôpital psychiatrique, une jeune femme accepte un emploi de femme de chambre dans un hôtel. (La Maison des Métallos)

Du 30 septembre au 20 octobre, "Le triomphe de l’amour" Texte Marivaux – Mise en scène de Galin Stoev.

Un princesse tombe amoureuse du seul survivant d’une famille ennemie. De peur de se faire rejeter, elle se travestit en garçon pour approcher son bien-aimé. (Salle Roger Blin)

Du 13 au 23 novembre, "Toboggan" Texte et mise en scène Gildas Milin.

De krachs en débâcles, le monde occidental malmène ses populations au point de créer des phénomènes de société regrettables. La recrudescence de la délinquance des personnes âgées en est un exemple. (Salle Mehmet Ulusoy)

Du 14 au 24 novembre, (Dans le cadre de "Et moi, alors ?" Théâtre Jeune public) "Tête haute" Texte Joël Jouanneau – Mise en scène Cyril Teste, Collectif M x M.

Fille d’un roi et d’une reine, une petite fille a été abandonnée. Elle vit au cœur de la forêt. Pour tout trésor elle n’a qu’un dictionnaire. Elle apprend le sens de tous les mots et cela suffit à son bonheur. (Salle Roger Blin)

Du 28 novembre au 15 décembre, "Déplace le ciel" Texte de Nelly Kaplan. Mise en scène et jeu Frédérique Loliée et Elise Vigier.

L’amour, la fin de l’amour, la peur et le désir de l’amour sont les thèmes qu’explore le nouveau texte poétique, comique et politique de Nelly Kaplan. (Salle Mehmet Ulusoy)

Les 13 et 14 décembre, 25ème édition du Festival de musique " Africolor"

La Réunion (le 13 décembre) sera représentée par Zammari Baré, une des grandes voix du Maloya, et par Kèr Danyel.

Madagascar (le 14 décembre) proposera Claude Jean Teta, le guitariste aux doigts de fée, représentant de la musique traditionnelle malgache. Et Hazolahy, un groupe culte qui réussit le mariage parfait du Magaliba du Sud et du blues, du reggae et de la pop.

Du 13 janvier au 7 février, "Les gens" Texte Edward Bond – Mise en scène Alain Françon.

Des tueurs, bannis de leur communauté, s’interrogent au seuil de leur mort sur ce qu’ils ont fait. Que doivent-ils faire, l’un pour mourir correctement, l’autre pour savoir qui il est et le troisième pour mettre un terme à l’enfermement mental dont il est victime ? Une femme qui dépouille les morts, croise leur chemin. (Salle Roger Blin)

Du 13 au 18 janvier, dans le cadre de "Et moi alors ?" Théâtre jeune public (Classes de CM1, CM2, 6ème et 5ème) "leçon de choses" Texte et mise en scène Nathalie Fillion.

Une salle de classe, un professeur supposé savoir, une élève supposée apprendre, des objets supposés inertes (dans les écoles et collèges)

Du 22 au 25 janvier, dans le cadre de "Et moi alors ?" Théâtre jeune public (dès 3 ans) "La nuit" conception et mise en scène Pierre Blaise / Théâtre sans toit.

Primo n’arrive pas à s’endormir, terrifié par la "Bête terrible" qui menace de le dévorer. Il rencontre Secundo et passe un accord avec lui. Ils veilleront à tour de rôle sur le sommeil de l’autre.

Du 27 janvier au 15 février, "La pensée" Texte de Leonid Andreïev. Conception et interprétation Olivier Verner.

Le docteur Igniatievitch Kerjentsev est interné dans un hôpital psychiatrique. Meurtrier de son meilleur ami, son statut juridique est indéterminé. De sa chambre d’hôpital, il s’adresse aux experts médicaux chargés d’observer son état mental. (Salle Jean-Marie Serreau)

Du 6 mars au 6 avril "Phèdre" Texte Jean Racine – Mise en scène Christophe Rauck.

Depuis "Le mariage de Figaro" qu’il mit en scène à la Comédie française en 2007, les œuvres du répertoire semblent fasciner Christophe Rauck. Quand on pense à la réussite des " Serments indiscrets" de Marivaux ou à la magnifique mise en scène de l’œuvre de Monteverdi, on se réjouit à l’idée de voir ce metteur en scène se saisir du théâtre de Racine.

Du 8 au 30 mars, "Sur les traces du ITFO" . Théâtre d’objets . Écriture, mise en scène et scénographie Michel Laubu en complicité avec Emili Hufnagel. Composition musicale et arrangements Rodolphe Burger et Laurent Vichard.

Pour ses spectacles et ses expositions, "Turak Théâtre" bricole de la poésie autour de l’empilement d’objets usés qui finissent par dessiner les contours d’un pays rêvé. Avançons dans cette forêt de pupitres et de partitions, entre des tas d’instruments abandonnés aux quatre vents, trompettes, clarinettes, étuis de violoncelles, grosses caisses.

Du 14 mars au 11 avril, 31ème édition du Festival "Banlieues bleues"

Renseignements au 01 49 22 10 10. Programme à découvrir dès janvier sur www.banlieuesbleues.org

- Dans le cadre de "Et moi alors ?" Théâtre jeune public

Mercredi 2 avril à 15h et samedi 5 avril à 16h, "Le rêve d’Anna" Texte Eddy Pallaro, mise en scène Bérangère Vantusso, Compagnie Trois-six-trente. (Salle Mehmet Ulusoy)

Anna vit seule avec son père qui cherche du travail. La nuit, elle discute avec un cheval blanc qui la rassure et la conseille. Elle a du mal à faire la différence entre le rêve et la réalité alors que le monde est méthodique.

Mercredi 14 mai à 15h et samedi 17 mai à 16h "Un beau matin, Aladin" Conception Matej Forman et Charles Tordjman. Mise en scène Charles Tordjman. (Salle Roger Blin)

En compagnie d’Aladin et de sa lampe magique, c’est une ballade à travers différents mondes sous la houlette d’une conteuse à la langue enjôleuse, accompagnée par des marionnettes imaginées par Matej Forman.

Mercredi 21 mai à 15h et samedi 24 mai à 16h "Le passage du Cap Horn" Écriture et mise en scène – Wladyslaw Znorko / Compagnie Cosmos Kolej.

Le maire d’une petite ville côtière organise une course calamiteuse jusqu’au Cap Horn. C’est dans ce cadre que mademoiselle Bricole, championne de gymnastique locale se voit embarquée dans un vieux rafiot, direction : le terrifiant rocher (salle Roger Blin)

Mercredi 21 mai à 15h 30 et samedi 24 mai à 16h "D’une île à l’autre" Texte et jeu Serena Fisseau, mise en scène Olivier Prou.

Chaque soir, Nina cherche le sommeil. Elle rencontre Nyamuk le moustique qui lui dévoile un secret pour s’endormir. Serena a regroupé des berceuses venues du monde entier et, accompagnée de percussions, chante en indonésien, malgache, japonais, grec, créole…(Théâtre de la Belle Etoile)

Du 4 au 15 juin, reprise de "Les serments indiscrets" Texte Marivaux, Mise en scène Christophe Rauck (Salle Mehmet Ulusoy)

Théâtre Gérard Philipe, Centre Dramatique National de Saint-Denis 59 boulevard Jules Guesde 93 207 Saint-Denis Cedex.

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 13 70 00

www.theatregerardphilipe.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)