Actualité théâtrale

Théâtre de l’Aquarium en 2010-2011

Le dimanche 19 septembre sera une journée Portes Ouvertes à la Cartoucherie et une grande fête d’ouverture de saison aura lieu au Théâtre de l’Aquarium le 27 septembre à 20 heures.
La saison ne s’ouvrira que le 12 novembre avec "Le roi s’amuse" de Victor Hugo, qu’a mis en scène le directeur des lieux, François Rancillac. Les représentations se poursuivront jusqu’au 12 décembre. "Le Roi s’amuse" aura été donné avec un franc succès, tout au long de l’été au Château de Grignan.
Du 12 janvier au 6 février, le Collectif 71 proposera un "feuilleton théâtral en trois épisodes", "Foucault 71". L’épisode 0 porte le titre "Foucault 71". L’épisode 1 "La prison" et l’épisode 2, qui est une création, "Qui suis-je, maintenant".
En mars, du 9 et jusqu’au dimanche 10 avril ce sera "Un mari Salope" de Jean-Paul Quiénnec, mise en scène d’Antoine Caubet dont on avait pu apprécier les deux mises en scène la saison dernière : un "Roi Lear" particulièrement réussi et "Le partage de midi" tout en retenue et en libertés…
Le quatrième spectacle de l’année, du 4 au 29 mai, s’appelle "Le sang des amis". Le texte est de Jean-Marie Piemme et la mise en scène de Jean Boillot.

Par ailleurs, du 20 juin au 4 juillet se déroulera pour la deuxième année le Festival des écoles du Théâtre public à la Cartoucherie.
On compte onze Ecoles nationales supérieures d’art dramatique en France : le CNSAD et l’ESAD à Paris, l’EPSAD à Lille, l’école du TNB à Rennes, l’ERAC à Cannes ou l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne pour ne citer que celles-là. Chaque année plus de cent nouveaux comédiens sortent du cocon de ces écoles pour se lancer dans le monde professionnel du théâtre. Chacune de ces écoles produit un spectacle dit "de sortie" confié à un metteur en scène chevronné.
La Cartoucherie de Vincennes avec ses cinq théâtres et ses deux lieux de formation représente l’espace idéal pour rassembler en un moment festif ces spectacles où l’on découvrira chaque année, une nouvelle génération d’artistes.

Le théâtre de l’Aquarium poursuivra son travail périphérique à travers différentes manifestations ponctuelles ou récurrentes. De petites formes itinérantes se joueront dans les appartements, au sein d’associations, dans les établissements scolaires ou bibliothèques…
Une Université d’automne aura lieu du 23 au 25 octobre avec la complicité de toute la Cartoucherie croisant spectacles, ateliers de pratique théâtrale pour enseignants, mais aussi adultes de tout poil, parents, enfants, des tables rondes, des débats…
"Faites du théâtre, public !" manifestation initiée par Laurent Bénichou a pour objectif de construire des passerelles entre public et artistes à travers le jeu théâtral.
Des répétitions ouvertes auront lieu régulièrement. Elles permettront au public de rentrer dans l’intimité du travail des créations "maison".
"Les acolytes" pourront suivre les différentes étapes d’une création de la programmation. Cette saison, il s’agira de suivre le travail d’Antoine Caubet sur "Un mari Salope". C’est ouvert à tous : enseignant, élève, membre d’une association… ou simple spectateur. Le travail sera suivi de son démarrage jusqu’au jour J.
Des visites du théâtre sont possibles ainsi que des rencontres avec les équipes artistiques des spectacles. sur demande.
Contacts : Christelle Cassard au O1 43 74 25 90 /cassard.theatredelaquarium@wanadoo.fr
Jessica Pinhomme au 01 43 74 67 36/ pinhomme.theatredelaquarium@wanadoo.fr

Théâtre de l’Aquarium –
La Cartoucherie-
Route du Champ de manœuvre 75 012 Paris
(partenaire Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative)
www.theatredelaquarium.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • "Motobécane"
    "Motobécane" est repris du 3 novembre au 30 décembre (sauf les 24 et 25 décembre) Novembre : les dimanches à 17h30 et les lundis à 19h Décembre : lundis et mardis à 19h, mercredis à 21h15,... Lire la suite (16 novembre)
  • « Waynak »
    Les plus vieux d’entre nous avaient rêvé d’un monde sans guerre. Pourtant elle était toujours là, mais plus loin. Et puis maintenant elle n’est plus loin, juste de l’autre côté de la Méditerranée. Les... Lire la suite (16 novembre)
  • « Une des dernières soirées de carnaval »
    Goldoni écrit cette pièce alors qu’il s’est décidé à quitter Venise, sa ville qu’il aime tant et qui l’a tant inspiré. Il est lassé de la guerre d’usure que mènent ceux qui, à la suite du Comte Gozzi,... Lire la suite (11 novembre)
  • « Une bête ordinaire »
    Elle a sept ans et demi, des seins comme des clémentines et l’impression qu’une bête sauvage lui crève le ventre. Elle a fait du garage à vélo de l’école sa cabane et y invite des petits garçons à toucher... Lire la suite (8 novembre)
  • « Le présent qui déborde »
    Après Ithaque , Christiane Jatahy continue à voyager dans l’Odyssée pour y trouver ce que ce poème vieux de 3000 ans nous dit du monde où nous vivons. Nous avions été peu convaincus par Ithaque où... Lire la suite (7 novembre)