Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

L’amortissement Landau, ou la Quête du Graal.

 Théorème vivant Cédric Villani

« Théorème vivant » : L’amortissement Landau , ou la Quête du Graal.

Cédric Villani est un communicant et un vulgarisateur. Il défend sans relâche l’École française de Mathématique et la recherche dans cette discipline. Il utilise pour cela aussi bien son look particulier (cheveux mi-longs, costume sombre et gilet, montre gousset, lavallière, perpétuelle araignée au revers de sa veste) que la notoriété conférée par la Médaille Fields (1) qu’il a obtenue en 2010, pour son travail sur l’amortissement Landau .

Son livre, « Théorème vivant », est une chasse au trésor, une quête du Graal. Il y relate, presque au jour le jour, les étapes qui l’ont conduit à démontrer un théorème qui a de nombreuses et importantes applications en physique, notamment celle des gaz et des plasmas. Bien sûr, le livre fourmille de références mathématiques, dans les retranscriptions des nombreux mails échangés avec son compère Clément Mouhot , dans les suites d’équations phénoménales bourrées de signes cabalistiques, dans les explications concernant les avancées vers la résolution du problème.... Et même si les enseignants de mathématiques ou de physique peuvent être capables de lire les symboles utilisés, ils ne peuvent, pas plus que le commun des mortels, en appréhender le sens ! Peu importe, il se dégage de toutes ces pages une poésie infinie, aussi graphique que littéraire. On a le sentiment d’être plongé dans de la science fiction, et le livre, en ce sens, est haletant.

C’est, en plus, un témoignage sur une sorte de micro-société, qu’on pourrait appeler « secte mondiale des mathématiciens et physiciens », où chacun se nourrit des apports des autres, où les découvertes des uns amènent les progrès des autres, sans pour autant empêcher la concurrence et la compétition.

A ne surtout pas réserver aux seuls mathématiciens….

Sylvie Chardon

(1) La médaille Fields est une récompense mondiale décernée tous les 4 ans à 2 à 4 jeunes mathématiciens de moins de 40 ans. Elle est considérée comme l’équivalent du Prix Nobel pour les mathématiciens.

"Théorème vivant", Cédric Villani, Editions Grasset, 282 p.

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • Deux polars, de Pologne et de Slovaquie
    Du côté de Varsovie Zygmun Miloszewski est salué, à juste raison à la lecture de « Te souviendras-tu de demain ? », comme un romancier qui compte. Il met en scène un couple de vieux amants mariés,... Lire la suite (25 août)
  • « A tombeau ouvert », Raul Argemi
    Raoul Argemi, aujourd’hui journaliste, romancier et homme de théâtre, fut, en 1975, un des acteurs de la lutte armée contre la dictature. Cette expérience sert de toile de fond à ce roman, « A tombeau... Lire la suite (23 août)
  • « Une année de cendres », Philippe Huet
    . Philippe Huet longtemps rédacteur en chef adjoint de Paris Normandie a voulu, dans « Une année de cendres », raconter l’histoire de deux truands qui ont tenu Le Havre de la fin de la seconde... Lire la suite (23 août)
  • « Stoneburner », William Gray
    William Gray (1941-2012) est considéré, aux Etats-Unis comme le maître du « Southern Gothic », un genre qui mélange allègrement le noir avec des ingrédients tenant du grotesque ou du surréel venant en... Lire la suite (22 août)
  • Spécial James Lee Burke.
    Dave Robicheaux, flic de Louisiane, est le personnage clé de l’œuvre de James Lee Burke, son double plus sans doute que ses autres personnages. Robicheaux c’est la Nouvelle-Orléans, sa corruption,... Lire la suite (1er août)