Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

L’amortissement Landau, ou la Quête du Graal.

 Théorème vivant Cédric Villani

« Théorème vivant » : L’amortissement Landau , ou la Quête du Graal.

Cédric Villani est un communicant et un vulgarisateur. Il défend sans relâche l’École française de Mathématique et la recherche dans cette discipline. Il utilise pour cela aussi bien son look particulier (cheveux mi-longs, costume sombre et gilet, montre gousset, lavallière, perpétuelle araignée au revers de sa veste) que la notoriété conférée par la Médaille Fields (1) qu’il a obtenue en 2010, pour son travail sur l’amortissement Landau .

Son livre, « Théorème vivant », est une chasse au trésor, une quête du Graal. Il y relate, presque au jour le jour, les étapes qui l’ont conduit à démontrer un théorème qui a de nombreuses et importantes applications en physique, notamment celle des gaz et des plasmas. Bien sûr, le livre fourmille de références mathématiques, dans les retranscriptions des nombreux mails échangés avec son compère Clément Mouhot , dans les suites d’équations phénoménales bourrées de signes cabalistiques, dans les explications concernant les avancées vers la résolution du problème.... Et même si les enseignants de mathématiques ou de physique peuvent être capables de lire les symboles utilisés, ils ne peuvent, pas plus que le commun des mortels, en appréhender le sens ! Peu importe, il se dégage de toutes ces pages une poésie infinie, aussi graphique que littéraire. On a le sentiment d’être plongé dans de la science fiction, et le livre, en ce sens, est haletant.

C’est, en plus, un témoignage sur une sorte de micro-société, qu’on pourrait appeler « secte mondiale des mathématiciens et physiciens », où chacun se nourrit des apports des autres, où les découvertes des uns amènent les progrès des autres, sans pour autant empêcher la concurrence et la compétition.

A ne surtout pas réserver aux seuls mathématiciens….

Sylvie Chardon

(1) La médaille Fields est une récompense mondiale décernée tous les 4 ans à 2 à 4 jeunes mathématiciens de moins de 40 ans. Elle est considérée comme l’équivalent du Prix Nobel pour les mathématiciens.

"Théorème vivant", Cédric Villani, Editions Grasset, 282 p.

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • « La dissonante »
    Tristan, chef d’orchestre d’une petite ville, est en quête de l’interprétation parfaite, celle qu’il entend dans sa tête. Il n’arrive pas à tirer de l’orchestre ni des incarnations de Tristan et Isolde –... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « Twitter et les gaz lacrymogènes », Zeynep Tufekci
    Le monde, depuis les printemps arabes, connaît des secousses systémiques, de démolition de ce monde inégalitaire et corrompu. Partout les populations se sont mises en mouvement pour plus de justice... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « La température de l’eau », George Axelrod
    George Axelrod (1922-2003), scénariste connu – notamment de « 7 ans de réflexion » avec Marilyn Monroe – s’était lancé, en 1971 avec « La température de l’eau » dans la satire de Hollywood, de ses acteurs... Lire la suite (Novembre 2019)
  • « Le jardin », Hye-Young Pyun
    Un accident de voiture. Qui est responsable ? Le conducteur ? Sa passagère, en même temps que son épouse ? Le hasard d’une route mouillée par la pluie ? La voiture dévale le bas côté et finit dans le... Lire la suite (Novembre 2019)
  • « Allez tous vous faire foutre », Aidan Truhen
    Un titre pareil devrait faire vendre : « Allez tous vous faire foutre », un impératif qu’il faut prendre, si l’on en croit le contenu, au propre et au figuré. Le narrateur est un dealer de coke à la... Lire la suite (Novembre 2019)