Actualité

Titularisation des stagiaires 2019-2020 : un peu plus de certitudes, mais toujours peu de précisions

Depuis plusieurs semaines, les stagiaires ont été assailli-es d’informations plus inquiétantes les unes que les autres à propos des conditions de leur titularisation. Nous vous l’annoncions le 24 avril, l’hypothèse d’une prolongation généralisée est repoussée. Cela n’a pas empêché ce genre d’information de continuer à circuler, parfois par la bouche de responsables des rectorats ou des formations. Les représentant-es du Ministère l’ont confirmé en réponse à la FSU lors du Comité Technique Ministériel du 5 mai. Le Ministère rencontre en principe aujourd’hui, le 6 mai, les Recteurs, on peut espérer que tout le monde soit enfin au diapason.
Nous attendons du Ministère qu’il prenne les dispositions réglementaires pour assurer à l’ensemble des stagiaires, notamment ceux qui devaient en principe obligatoirement être inspectés, que la procédure de titularisation ne serait pas retardée. Les stagiaires pourraient au moins être tranquillisés de ce côté-là ! Quant au Ministère, il a tant à faire pour sécuriser la rentrée de septembre, pourquoi voudrait-il s’encombrer, en plus, d’avoir à titulariser les stagiaires de l’année précédente ?
Ainsi que l’indique le texte adopté mardi 5 mai par le Conseil Délibératif Fédéral National de la FSU, « les stagiaires enseignants, CPE, PSY EN ont été fortement impacté·es dans leur formation par la crise. Ils et elles ont malgré tout continué à travailler dans des conditions très difficiles et ne doivent pas être pénalisé·es par cette situation. Les procédures de titularisation doivent être aménagées, et, pour les cas exceptionnels de stagiaires en grande difficulté, ils doivent pouvoir bénéficier d’une prolongation durant le premier trimestre de l’année scolaire 2020 et non pas être placés en renouvellement durant l’année complète. Leur titularisation serait alors prononcée rétroactivement au 1er septembre. La FSU réaffirme, à cette occasion, sa demande d’une formation pendant l’année de néo-titulaire assortie d’une décharge de service. »

Autres articles de la rubrique Actualité