Communiqués

Tous les enseignements seront-ils assurés à la rentrée ? conf. presse de rentrée

snes-dossier-presse-R18

Avant même la rentrée des élèves, les collèges et les lycées manquent de professeurs. La plupart des rectorats affichent sur leur site une annonce de recrutements de contractuels.

Le rectorat de Versailles, l’académie la plus importante de France, fait plus, en recourant à Pôle emploi. Il affiche un besoin de 600 contractuels dans pratiquement toutes les disciplines dans une académie qui en compte déjà 4700.

Cette pratique n’est pas nouvelle mais, habituellement, les rectorats faisaient tout pour afficher, « une rentrée techniquement réussie ». Cela impliquait la présence d’un enseignant dans toutes les classes le jour de la rentrée, quitte à puiser largement dans le vivier des Titulaires sur Zone de remplacement (TZR) pour les affecter à l’année mais en se privant de moyens pour des remplacements en cours d’année.

Pour le SNES-FSU il s’agit des conséquences directes d’un manque d’investissement malgré les déclarations du gouvernement sur la priorité budgétaire donnée à l’Éducation nationale. En témoigne la baisse de 20% des postes mis aux concours externes sans que ces concours ne fassent le plein.

Cette rentrée 2018 sera celle de l’épreuve des faits. #RentréeVérité

Ces questions seront abordées lors de la conférence de presse de rentrée du SNES-FSU le jeudi 30 août à 10h.

Autres articles de la rubrique Communiqués