Actualité théâtrale

Au Théâtre de la Gaité-Montparnasse à partir du 6 septembre.

"Train fantôme" Une comédie de Gérald Sibleyras et Alex Métayer.

L’équipe du très réussi "39 marches" ouvre la saison au Théâtre de la Gaité Montparnasse avec un nouveau spectacle qui emprunte son titre au domaine de la fête foraine, annonçant frissons de frayeur et éclats de rire.

Le titre prometteur tient largement ses promesses.

Le sujet de la pièce n’est qu’un prétexte à un foisonnement de situations drôles, à une foule d’idées plus inventives les unes que les autres.

Un jeune clerc de notaire est missionné par son étude pour conclure une affaire avec le Comte Dracula dans son château des Carpates.

Qu’adviendra-t-il de lui quand on sait que son prédécesseur n’est jamais revenu du voyage ?

La grande qualité du spectacle est dans l’inventivité de la mise en scène qui entraîne la pièce entre grosse charge comique (mais même dans ce registre, le contenu et la construction demeurent tout en finesse), la comédie romantique déjantée et une certaine poésie bienvenue :

ainsi l’arrivée de nuit, dans un paysage neigeux, de la voiture qui conduit le jeune clerc au château de Dracula.

Comme dans "Les 39 marches" , les trouvailles de la scénographie, la bonne humeur générale, les astuces concernant les éléments des décors, la tonalité et l’énergie du jeu des comédiens donnent le rythme et suffisent au plaisir du spectateur.

Le rythme ne faiblit jamais et du coup, tant mieux si l’intrigue est un peu abracadabrante, si on perd parfois un peu le fil de l’histoire.

Un vrai régal. Un excellent divertissement pour enfouir, l’espace d’une heure quarante-cinq, les tracasseries de la rentrée !

Francis Dubois

Théâtre de la Gaité-Montparnasse. 26 rue de la Gaité 75 014 Paris

Location : 01 43 22 16 18

www.gaite.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Seasonal affective disorder »
    Il a remarqué dans un bar cette fille, capable de boire un chocolat chaud tout en mâchant un chewing-gum et en fumant une clope en même temps. Bien sûr elle a dit qu’elle avait dix-neuf ans comme... Lire la suite (23 février)
  • « Magnetic »
    On l’avait quitté cet été au festival Teatro a Corte à Turin où il avait imaginé une promenade jonglée au Château de la Venaria Reale qui se terminait par un très subtil et léger jonglage avec un sac de... Lire la suite (15 février)
  • « J’ai rêvé la Révolution »
    Olympe de Gouges, révolutionnaire et femme de lettres, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne meurt guillotinée en 1793. C’est en s’inspirant librement de sa vie et de sa... Lire la suite (15 février)
  • « Mademoiselle Julie »
    C’est la nuit de la Saint Jean, une nuit magique placée sous le signe de la fête et de l’amour. Mademoiselle Julie, la fille du comte vient de rompre ses fiançailles et a décidé de transgresser les... Lire la suite (15 février)
  • "Le cercle de Whitechapel" de Julien Lefebvre
    Conan Doyle, jeune médecin écossais , déjà auteur de “ Une Étude en rouge ”, Bram Stocker, administrateur du Lyceum Theatre, féru d’occultisme et pas encore auteur de Dracula, George Bernard Shaw,... Lire la suite (14 février)