Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

« Triple assassinat au 147 rue La Fayette », Laure Marchand Crimes oubliés.

« Triple assassinat au 147 rue La Fayette » est une enquête détaillée sur les raisons pour lesquelles trois femmes kurdes, Sabine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez, sont tuées dans le petit appartement sis à cette adresse, le 9 janvier 2013. Les soupçons se portent sur un Turc, Ömer Güney qui s’était fait accepter par la communauté kurde de France. Les assassinées font partie des dirigeantes du mouvement, sauf Leyla Saylemez, une jeune militante. Le procès du prétendu coupable devait s’ouvrir en janvier 2017 mais Güney est mort, d’une tumeur au cerveau, le 17 décembre 2016.

Laure Marchand a essayé de faire la lumière sur cette ténébreuse affaire qui visait directement la communauté kurde à Paris, le PKK. Pour le gouvernement français de Nicolas Sarkozy, le PKK était classé organisation terroriste. A partir de 2006, les arrestations se multiplient et, en 2007, un vaste coup de filet décapite la direction en exil du PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan. En octobre 2011, Claude Guéant, alors ministre de l’intérieur, signe un accord avec Erdogan pour « lutter, aux côtés de la Turquie, contre le terrorisme du PKK » faisant fi de la répression assassine contre les Kurdes. Après le récent coup d’état avorté et sous prétexte de lutte contre la confrérie Gülen et le terrorisme, tous les opposants à commencer par le parti officiel kurde, se sont trouvés soit emprisonnés, soit privés d’emploi. L’enquête en France s’est heurtée, comme il se doit, au secret-défense. Les documents demandés par la juge d’instruction ont été caviardés et inutilisables. Bref, le secret est bien gardé. La responsabilité des autorités françaises est pourtant avérée.

Livres : Triple assassinat au 147 rue la Fayette

Le contexte a, sans doute, joué un rôle. Laure Marchand rappelle que, en 2013, un rapprochement est en cours entre la France et la Turquie. D’énormes marchés sont possibles pour l’industrie française. C’est beaucoup plus important que l’assassinat de trois femmes… Plus encore, l’Union Européenne a besoin de la Turquie pour freiner l’arrivée des migrants qui fuient la guerre en Syrie notamment. L’accord scandaleux est signé qui transforme la Turquie en un immense camp de réfugiés. Il permet au président Erdogan de s’attaquer massivement aux Kurdes en laissant de côté DAESCH - à qui il aurait même livré des armes… 2013 c’est aussi l’année des négociations entre Erdogan et Öchalan, dans sa prison. Négociations poudre aux yeux ? Pour faire oublier les scandales financiers du régime, Erdogan étant à ce moment là Premier ministre ?

Beaucoup de questions se posent. L’implication des services secrets turcs ou d’une fraction ? Quelle est la place de la confrérie Gülen, un temps alliée à Erdogan aujourd’hui ennemis irréconciliables ? Qui a commandité les assassinats ? Laure Marchand réussit à être optimiste en pensant que la lutte à mort qui s’engage entre Erdogan et Gülen – aujourd’hui réfugié aux États-Unis et bien gardé – pourrait laisser passer des éclats de clarté sur cette affaire qui a aussi une dimension féministe.

Nicolas Béniès.

Livre sous revue « Triple assassinat au 147 rue La Fayette », Laure Marchand, Solin/Actes Sud.

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • Paroles du Larzac
    Revenir sur l’histoire d’une lutte de 10 ans, qui ne s’est jamais essoufflée ni divisée et a débouché sur une victoire : c’est l’objet d’un colloque qui s’est tenu à Millau en octobre 2011, à l’initiative... Lire la suite (Septembre 2012)
  • Polar, lectures d’été
    Les mois d’été sont propices à des découvertes, de celles qui obligent à revenir sur des parutions passées – et le passé se fait de plus en plus pressant, de plus en présent, six mois de garde chez les... Lire la suite (Août 2012)
  • Le coin du polar
    Une nouvelle héroïne, moderne résolument moderne ! Son nom Ava Lee, canadienne mais originaire de Hong Kong. Dans ce pays, désormais rattaché à la Chine populaire, elle a conservé des liens avec son... Lire la suite (Juillet 2012)
  • VISAGES DU POLAR.
    Historique : retour en 1583. S.J. Parris, nom de plume de Stephanie Merritt (journaliste britannique), veut faire revivre Giordano Bruno, considéré comme hérétique et sorcier, excommunié par... Lire la suite (Avril 2012)
  • ’’ LKP – Guadeloupe : le mouvement des 44 jours’’
    Il y a des slogans qui marquent, ou devraient marquer, mais le système les débilite et la société reste dans un élan d’idéal sans savoir comment y croire encore… « C’est la lutte finale… » ou « Liyannaj... Lire la suite (Mars 2012)