Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Polar

« Trouver l’enfant », Rene Denfeld Un conte noir

« Trouver l’enfant » est un titre à tiroirs. Trouver l’enfant qui a disparu, un jour, dans l’Oregon alors que les parents s’échinaient à trouver un vrai sapin. La neige a tout recouvert, les traces comme les cris des parents et, peut-être, de la petite fille. Madison Culver était – est ? – son nom. Les parents font appel à une enquêtrice, Naomi Cottle, dernier espoir. Elle part dans ces contrées isolées où le froid semble régner en permanence, où les villages n’existent pas, seules subsistent des maisons isolées où tout peut se passer à l’abri de tous les regards, où les rencontres sont quasi inexistantes. Le commerce des peaux d’animaux est toujours présent et permet à quelques trappeurs de survivre. Un paysage fantomatique qui digère tous les indices, toutes les traces. Les pistes existent mais il faut prendre le temps, celui de l’éternité, de les trouver.

L’enquêtrice a, elle-même un secret, qu’elle n’arrive pas à cerner, seulement présent dans ses cauchemars et qu’elle cherche à percer. Pour ce faire, elle a besoin de « trouver l’enfant » qu’elle fut pour se comprendre, s’accepter.

Polar : Rene Denfeld

Plusieurs contes se chevauchent. Celui que se raconte le petite fille pour ne pas se perdre, pour conserver les liens avec le passé, un conte de mémoire. Celui de l’enquêtrice qui doit chercher dans son passé occulté les chemins qui lui permettront de retrouver la petite fille et celui de l’homme qui a recueilli l’enfant voulant croire à un amour interdit.

Tout est noir dans la blancheur des paysages. Les contes transcendent la réalité pour en exprimer la quintessence. Ils mettent en scène des mythes pour obliger la réalité à sortir du mensonge. Rene Denfeld a réussi à nous enchanter pour mieux distiller l’angoisse d’un monde retombé dans l’enfance qui n’est ni innocence, ni fraternité mais violence.

Nicolas Béniès

« Trouver l’enfant », Rene Denfeld, traduit par Pierre Bondil, Rivages/Noir

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • Deux polars, de Pologne et de Slovaquie
    Du côté de Varsovie Zygmun Miloszewski est salué, à juste raison à la lecture de « Te souviendras-tu de demain ? », comme un romancier qui compte. Il met en scène un couple de vieux amants mariés,... Lire la suite (25 août)
  • « A tombeau ouvert », Raul Argemi
    Raoul Argemi, aujourd’hui journaliste, romancier et homme de théâtre, fut, en 1975, un des acteurs de la lutte armée contre la dictature. Cette expérience sert de toile de fond à ce roman, « A tombeau... Lire la suite (23 août)
  • « Une année de cendres », Philippe Huet
    . Philippe Huet longtemps rédacteur en chef adjoint de Paris Normandie a voulu, dans « Une année de cendres », raconter l’histoire de deux truands qui ont tenu Le Havre de la fin de la seconde... Lire la suite (23 août)
  • « Stoneburner », William Gray
    William Gray (1941-2012) est considéré, aux Etats-Unis comme le maître du « Southern Gothic », un genre qui mélange allègrement le noir avec des ingrédients tenant du grotesque ou du surréel venant en... Lire la suite (22 août)
  • Spécial James Lee Burke.
    Dave Robicheaux, flic de Louisiane, est le personnage clé de l’œuvre de James Lee Burke, son double plus sans doute que ses autres personnages. Robicheaux c’est la Nouvelle-Orléans, sa corruption,... Lire la suite (1er août)