Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Polar

« Trouver l’enfant », Rene Denfeld Un conte noir

« Trouver l’enfant » est un titre à tiroirs. Trouver l’enfant qui a disparu, un jour, dans l’Oregon alors que les parents s’échinaient à trouver un vrai sapin. La neige a tout recouvert, les traces comme les cris des parents et, peut-être, de la petite fille. Madison Culver était – est ? – son nom. Les parents font appel à une enquêtrice, Naomi Cottle, dernier espoir. Elle part dans ces contrées isolées où le froid semble régner en permanence, où les villages n’existent pas, seules subsistent des maisons isolées où tout peut se passer à l’abri de tous les regards, où les rencontres sont quasi inexistantes. Le commerce des peaux d’animaux est toujours présent et permet à quelques trappeurs de survivre. Un paysage fantomatique qui digère tous les indices, toutes les traces. Les pistes existent mais il faut prendre le temps, celui de l’éternité, de les trouver.

L’enquêtrice a, elle-même un secret, qu’elle n’arrive pas à cerner, seulement présent dans ses cauchemars et qu’elle cherche à percer. Pour ce faire, elle a besoin de « trouver l’enfant » qu’elle fut pour se comprendre, s’accepter.

Polar : Rene Denfeld

Plusieurs contes se chevauchent. Celui que se raconte le petite fille pour ne pas se perdre, pour conserver les liens avec le passé, un conte de mémoire. Celui de l’enquêtrice qui doit chercher dans son passé occulté les chemins qui lui permettront de retrouver la petite fille et celui de l’homme qui a recueilli l’enfant voulant croire à un amour interdit.

Tout est noir dans la blancheur des paysages. Les contes transcendent la réalité pour en exprimer la quintessence. Ils mettent en scène des mythes pour obliger la réalité à sortir du mensonge. Rene Denfeld a réussi à nous enchanter pour mieux distiller l’angoisse d’un monde retombé dans l’enfance qui n’est ni innocence, ni fraternité mais violence.

Nicolas Béniès

« Trouver l’enfant », Rene Denfeld, traduit par Pierre Bondil, Rivages/Noir

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • « La dissonante »
    Tristan, chef d’orchestre d’une petite ville, est en quête de l’interprétation parfaite, celle qu’il entend dans sa tête. Il n’arrive pas à tirer de l’orchestre ni des incarnations de Tristan et Isolde –... Lire la suite (5 décembre)
  • « Twitter et les gaz lacrymogènes », Zeynep Tufekci
    Le monde, depuis les printemps arabes, connaît des secousses systémiques, de démolition de ce monde inégalitaire et corrompu. Partout les populations se sont mises en mouvement pour plus de justice... Lire la suite (1er décembre)
  • « La température de l’eau », George Axelrod
    George Axelrod (1922-2003), scénariste connu – notamment de « 7 ans de réflexion » avec Marilyn Monroe – s’était lancé, en 1971 avec « La température de l’eau » dans la satire de Hollywood, de ses acteurs... Lire la suite (30 novembre)
  • « Le jardin », Hye-Young Pyun
    Un accident de voiture. Qui est responsable ? Le conducteur ? Sa passagère, en même temps que son épouse ? Le hasard d’une route mouillée par la pluie ? La voiture dévale le bas côté et finit dans le... Lire la suite (30 novembre)
  • « Allez tous vous faire foutre », Aidan Truhen
    Un titre pareil devrait faire vendre : « Allez tous vous faire foutre », un impératif qu’il faut prendre, si l’on en croit le contenu, au propre et au figuré. Le narrateur est un dealer de coke à la... Lire la suite (29 novembre)