Nouvelles internationales

Turquie : KESK contre les violences et pour la démocratie

Face à la répression policière, la Centrale des services publics KESK à laquelle est affiliée le syndicat enseignant EGITIM SEN appelle à une action de grève le mercredi 5 juin.

Extrait de la déclaration :

« La terreur d’état contre les manifestations massives qui indiquent les exigences démocratiques et le besoin de démocratie à l’échelle de la nation prouve une nouvelle fois au monde entier les méthodes anti-démocratiques du gouvernement du Parti de la Justice et du Développement AKP. Des centaines de civils ont été blessés, beaucoup d’entre eux sont grièvement touchés suites aux attaques ciblées de la police. »

Alors qu’elle tire sa force de la lutte pacifique qu’elle mène pour la démocratie et le travail, KESK est déterminé à poursuivre son combat contre ces brutalités. »

« Tous les adhérents des syndicats porteront des vêtements et rubans noirs le 4 juin sur leur lieux de travail. Des communiqués de presse sont diffusés afin de condamner l’ignorance sur le droit à la vie, la liberté d’expression et le droit de manifester. »

« KESK appelle toutes les forces démocratiques et celles du monde du travail à être solidaires et s’engager dans la lutte contre l’autoritarisme et les violations exercées par le gouvernement. »

Autres articles de la rubrique Nouvelles internationales