Actualité théâtrale

Jusqu’au 11 décembre au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

« Un fils de notre temps »

Quatre acteurs, diseurs et musiciens, nous racontent l’histoire d’un jeune soldat, Un fils de notre temps ou Soldat du Reich, selon l’autre nom porté par ce roman de Ödön von Horvàth, paru en 1938 peu avant sa mort.

Théâtre : un fils de notre temps

Chacun incarne à tour de rôle ce jeune chômeur qui s’engage dans l’armée qui, elle, prendra soin de lui. Décriant la génération de son père qui après les horreurs de la guerre se berce d’un espoir de paix idéal, il vante l’ordre et la discipline et clame son amour pour une patrie qui a retrouvé son honneur. Il adopte les valeurs et les idéaux de son capitaine, en qui il voit un père plus valeureux que le sien. Mais la guerre emporte son bras et la lettre du capitaine, qu’il apporte à sa veuve, finit de lui ouvrir les yeux. Même au service de la patrie, un crime est un crime ! La dureté du capital, l’obligation d’être rentable, le règne de l’argent ne lui laissent plus d’issue.
Le travail des quatre jeunes acteurs magnifie le texte de Ödön von Horvàth, cet auteur dont les livres furent brûlés par les Nazis, et qui mourut lors d’une tempête, tué par la chute d’une branche devant le Théâtre Marigny à Paris. Un éclairage sombre, le son triste d’une trompette, la plainte d’un violon suffisent pour accompagner ce chant funèbre poignant. La neige qui s’accumule sur la scène ensevelit la mémoire de celui dont on dit à la fin « Ce n’était qu’un soldat ». La mise en scène de Jean Bellorini est magnifique de sobriété et d’émotion et le récit d’Ödön von Horvàth trouve un écho aujourd’hui dans le désarroi d’une certaine jeunesse, qui se sent perdue et sans repère culturel dans une société envahie par le culte de la rentabilité et de l’argent.

Micheline Rousselet

Du lundi au samedi à 20h30, sauf le 5 décembre, le dimanche à 16h
Théâtre Gérard Philipe
59 Bld Jules Guesde, 93200 Saint-Denis
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 13 70 00
www.theatregerardphilipe.com
En tournée ensuite.

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)