Actualité théâtrale

Jusqu’au 3 avril

"Un inconvénient mineur sur l’échelle des valeurs"

Réunion originale autour et pour une création…
Le 5 Février à 19H au Théâtre Paris-Villette, Patricia Allio et Eléonore Weber, avec les acteurs Charline Grand et Mathieu Montanier, proposent de participer à l’aventure du spectacle "Un inconvénient mineur sur l’échelle des valeurs". À l’issue d’une période de travail de deux semaines, possibilité de participer à une série de 18 représentations publiques. Les participants seront en quelque sorte les membres du chœur. Il ne s’agit pas de faire les figurants, mais de porter le questionnement de la pièce. Ce qui n’oblige cependant pas à prendre systématiquement la parole, cela dépendra des désirs des uns et des autres et de ce que les participants inventeront ensemble.

Est proposé un Atelier gratuit pour amateurs du 2 mars au 15 mars 2010, puis participation aux représentations du 15 mars au 3 avril 2010.

Patricia Allio et Eléonore Weber se sont associées en 2008 pour un projet commun intitulé Symptôme et proposition : « un choix d’engagement critique qui se traduit par la volonté de ranimer le désir de débat chez le spectateur ».

"Du télémarketing humanitaire au témoignage d’une amputée volontaire, Un inconvénient mineur sur l’échelle des valeurs met en scène une langue imprégnée de l’idéologie libérale pour la passer au crible d’une batterie de questions. Le droit à la différence et à la réalisation de soi ne sert-il pas une logique désespérée, lorsqu’il vire à l’obsession et conduit par exemple à la revendication du droit à l’amputation volontaire ? S’appuyant sur ce cas limite pour révéler nos logiques ordinaires Allio-Weber fabriquent un miroir grossissant de nos propres contradictions. Sur scène, deux acteurs, un chœur vidéo et un chœur d’amateurs nous interpellent sans cesse. De manière sensible, cet obsédant face à face questionne autant notre rapport au monde que notre désir de spectacle."
POUR EN SAVOIR PLUS


"Pour les auteures, qui ont écrit leur spectacle au cours d’une résidence à la Grande halle de la Villette en 2009, il s’agit de mettre en scène un débat critique autour de ces thèmes. Ce faisant, et grâce au travail remarquable de deux acteurs (Charline Grand et Mathieu Montanier), d’une vidéo avec 16 personnes qui regardent le public et l’interpellent d’une certaine façon, et d’un chœur d’’amateurs, elles mettent les spectateurs devant leurs propres contradictions, révélant leur logiques ordinaires comme à travers un miroir grossissant.
S’il est vrai qu’il y a expérience esthétique dès lors qu’une oeuvre crée un écart par rapport à l’expérience ordinaire de chacun et que cet écart permet d’en interroger les formes, les conditions, le sens, alors, il faut aller voir "Un inconvénient mineur sur l’échelle des valeurs".
Francis Dubois (complément mis en ligne le 15 mars)

THEATRE PARIS-VILLETTE
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 40 03 72 23
Paris 19e - Parc de la Villette à gauche de la Grande Halle –
M° Porte de Pantin
Représentations les lun, mer, sam à 19h30 - mar, jeu, ven à 21 h, relâche dim + jeudi 25 mars - durée 1 heure 15
www.theatre-paris-villette.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Journal à quatre mains »
    Benoîte et Flora Groult ont grandi dans une famille bourgeoise d’intellectuels dans les années 30. Leur parents fréquentent les écrivains et peintres les plus connus, Picasso, Paul Morand, Jouhandeau... Lire la suite (Février 2009)
  • "Les enfants terribles" puis "En attendant Godot"
    "Les enfants terribles", comme toutes les œuvres de Jean Cocteau, repose sur une irréalité apparente qui en révèle à la fois la fragilité et la force. Ce qui caractérise plus encore cette œuvre, c’est... Lire la suite (Février 2009)
  • " Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue "
    Sur un texte écrit et lu par Ronan Chéneau, des comédiens, danseurs et acrobates nous font sentir l’Afrique que nous croisons chaque jour en France sans toujours y porter une attention particulière.... Lire la suite (Février 2009)
  • « Edgar et sa bonne »
    C’est aujourd’hui la signature du contrat de mariage d’Edgar, un peu coincé entre sa sœur, qui partage son appartement, et sa bonne, Florestine avec qui il entretient une liaison. Celle-ci est... Lire la suite (Février 2009)
  • "Chemise propre et souliers vernis"
    Une présentation de ce très agréable nouveau spectacle de qualité de Jean-Pierre Bodin qui se fit connaître par le succès de son "Banquet de la Sainte-Cécile" (900 représentations depuis 1994), est... Lire la suite (Février 2009)