Actualité théâtrale

Théâtre de l’Odyssée, jusqu’au 23 septembre 2012

"Une Chambre à Hollywood" de et avec Brigitte Lo Cicero

Après une création remarquée en décembre 2011 (ci-dessous notre article publiée alors), ce spectacle est repris jusqu’au 23 septembre à l’Escale - Théâtre de l’Odyssée à Levallois (25 rue de la Gare - 01 47 15 74 56) Ph. L

***************************************************

Si la programmation n’est pas prolongée, vous n’avez plus que deux jours pour découvrir cette création de Brigitte Lo Cicero, "Une Chambre à Hollywood", que nous avons déjà évoquée le 9 octobre] en signalant simultanément ce petit Théâtre parisien fondé en 2002 qui a rejoint à cette occasion la centaine de lieux partenaires Réduc’snes.

Une belle réussite pour la première écriture et mise en scène d’une pièce par cette comédienne ayant une dizaine d’années de pratique théâtrale diversifiée, (voir www.brigittelocicero.com) et qui fait une brève apparition remarquée dans la séquence d’ouverture inattendue –érotique et symbolique- du remarquable film "L’exercice de l’Etat".

"Une Chambre à Hollywood" donne à voir la transformation d’une jeune femme, employée banale, stimulée par une brève rencontre fantasmée, en une actrice de cinéma. Une écriture dynamique et rythmée autour du rêve américain des années 50 et du monde du cinéma, laissant une large place à l’interprétation du spectateur du fait des ellipses de temps et d’un subtil mélange entre l’histoire interprétée et ce qui relève de l’imaginaire, du délire de la "star", dont les affres et transformations sont interprétés avec talent par Brigitte Lo Cicero.
La "star" est ou s’imagine être en compétition avec une starlette en herbe, également bien interprétée par Sydney Laurent, également assistante de mise en scène. En dehors d’une toute petite séquence initiale à la sortie de l’entreprise où la future comédienne est standardiste, toute la pièce est censée se dérouler dans une chambre à deux pas des studios de cinéma. 3 autre personnages sont également bien interprétés par 2 comédiens, Francis Lacotte et Bruce Tessore.

Un parcours original entre rêves et réalités.
Philippe Laville, le 16/12/2011

Théâtre Côté Cour
12, rue Édouard-Lockroy • 75011 Paris
Métro : Parmentier
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes – 15€ au lieu de 30€ pour 2 places - mais sur réservation impérative) : 01 47 00 43 55
Depuis le 1er octobre 2011, le samedi à 21 heures et dimanche à 18 heures

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Magnetic »
    On l’avait quitté cet été au festival Teatro a Corte à Turin où il avait imaginé une promenade jonglée au Château de la Venaria Reale qui se terminait par un très subtil et léger jonglage avec un sac de... Lire la suite (15 février)
  • « J’ai rêvé la Révolution »
    Olympe de Gouges, révolutionnaire et femme de lettres, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne meurt guillotinée en 1793. C’est en s’inspirant librement de sa vie et de sa... Lire la suite (15 février)
  • « Mademoiselle Julie »
    C’est la nuit de la Saint Jean, une nuit magique placée sous le signe de la fête et de l’amour. Mademoiselle Julie, la fille du comte vient de rompre ses fiançailles et a décidé de transgresser les... Lire la suite (15 février)
  • "Le cercle de Whitechapel" de Julien Lefebvre
    Conan Doyle, jeune médecin écossais , déjà auteur de “ Une Étude en rouge ”, Bram Stocker, administrateur du Lyceum Theatre, féru d’occultisme et pas encore auteur de Dracula, George Bernard Shaw,... Lire la suite (14 février)
  • « Constellations »
    Marianne est physicienne, Roland apiculteur. Ils se rencontrent lors d’un barbecue chez des amis. Ils vont s’aimer, se trahir, se séparer, se retrouver, apprendre à s’écouter, se marier et se trouver... Lire la suite (14 février)