Actualité théâtrale

Théâtre de l’Odyssée, jusqu’au 23 septembre 2012

"Une Chambre à Hollywood" de et avec Brigitte Lo Cicero

Après une création remarquée en décembre 2011 (ci-dessous notre article publiée alors), ce spectacle est repris jusqu’au 23 septembre à l’Escale - Théâtre de l’Odyssée à Levallois (25 rue de la Gare - 01 47 15 74 56) Ph. L

***************************************************

Si la programmation n’est pas prolongée, vous n’avez plus que deux jours pour découvrir cette création de Brigitte Lo Cicero, "Une Chambre à Hollywood", que nous avons déjà évoquée le 9 octobre] en signalant simultanément ce petit Théâtre parisien fondé en 2002 qui a rejoint à cette occasion la centaine de lieux partenaires Réduc’snes.

Une belle réussite pour la première écriture et mise en scène d’une pièce par cette comédienne ayant une dizaine d’années de pratique théâtrale diversifiée, (voir www.brigittelocicero.com) et qui fait une brève apparition remarquée dans la séquence d’ouverture inattendue –érotique et symbolique- du remarquable film "L’exercice de l’Etat".

"Une Chambre à Hollywood" donne à voir la transformation d’une jeune femme, employée banale, stimulée par une brève rencontre fantasmée, en une actrice de cinéma. Une écriture dynamique et rythmée autour du rêve américain des années 50 et du monde du cinéma, laissant une large place à l’interprétation du spectateur du fait des ellipses de temps et d’un subtil mélange entre l’histoire interprétée et ce qui relève de l’imaginaire, du délire de la "star", dont les affres et transformations sont interprétés avec talent par Brigitte Lo Cicero.
La "star" est ou s’imagine être en compétition avec une starlette en herbe, également bien interprétée par Sydney Laurent, également assistante de mise en scène. En dehors d’une toute petite séquence initiale à la sortie de l’entreprise où la future comédienne est standardiste, toute la pièce est censée se dérouler dans une chambre à deux pas des studios de cinéma. 3 autre personnages sont également bien interprétés par 2 comédiens, Francis Lacotte et Bruce Tessore.

Un parcours original entre rêves et réalités.
Philippe Laville, le 16/12/2011

Théâtre Côté Cour
12, rue Édouard-Lockroy • 75011 Paris
Métro : Parmentier
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes – 15€ au lieu de 30€ pour 2 places - mais sur réservation impérative) : 01 47 00 43 55
Depuis le 1er octobre 2011, le samedi à 21 heures et dimanche à 18 heures

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)