Actualité théâtrale

Théâtre de l’Odyssée, jusqu’au 23 septembre 2012

"Une Chambre à Hollywood" de et avec Brigitte Lo Cicero

Après une création remarquée en décembre 2011 (ci-dessous notre article publiée alors), ce spectacle est repris jusqu’au 23 septembre à l’Escale - Théâtre de l’Odyssée à Levallois (25 rue de la Gare - 01 47 15 74 56) Ph. L

***************************************************

Si la programmation n’est pas prolongée, vous n’avez plus que deux jours pour découvrir cette création de Brigitte Lo Cicero, "Une Chambre à Hollywood", que nous avons déjà évoquée le 9 octobre] en signalant simultanément ce petit Théâtre parisien fondé en 2002 qui a rejoint à cette occasion la centaine de lieux partenaires Réduc’snes.

Une belle réussite pour la première écriture et mise en scène d’une pièce par cette comédienne ayant une dizaine d’années de pratique théâtrale diversifiée, (voir www.brigittelocicero.com) et qui fait une brève apparition remarquée dans la séquence d’ouverture inattendue –érotique et symbolique- du remarquable film "L’exercice de l’Etat".

"Une Chambre à Hollywood" donne à voir la transformation d’une jeune femme, employée banale, stimulée par une brève rencontre fantasmée, en une actrice de cinéma. Une écriture dynamique et rythmée autour du rêve américain des années 50 et du monde du cinéma, laissant une large place à l’interprétation du spectateur du fait des ellipses de temps et d’un subtil mélange entre l’histoire interprétée et ce qui relève de l’imaginaire, du délire de la "star", dont les affres et transformations sont interprétés avec talent par Brigitte Lo Cicero.
La "star" est ou s’imagine être en compétition avec une starlette en herbe, également bien interprétée par Sydney Laurent, également assistante de mise en scène. En dehors d’une toute petite séquence initiale à la sortie de l’entreprise où la future comédienne est standardiste, toute la pièce est censée se dérouler dans une chambre à deux pas des studios de cinéma. 3 autre personnages sont également bien interprétés par 2 comédiens, Francis Lacotte et Bruce Tessore.

Un parcours original entre rêves et réalités.
Philippe Laville, le 16/12/2011

Théâtre Côté Cour
12, rue Édouard-Lockroy • 75011 Paris
Métro : Parmentier
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes – 15€ au lieu de 30€ pour 2 places - mais sur réservation impérative) : 01 47 00 43 55
Depuis le 1er octobre 2011, le samedi à 21 heures et dimanche à 18 heures

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée »
    Comme chaque semaine le Comte se rend chez la Marquise le jour où elle tient salon. Il craint qu’elle ne soit entourée de la foule habituelle des importuns, mais ce jour-là la météo en a décidé... Lire la suite (14 juin)
  • « L’avare »
    Comme l’a dit Louis Jouvet, ce n’est pas tant une passion de l’argent qui habite Harpagon, qu’une maladie qui le rend stupide, dur et égoïste à un degré magnifique ». C’est ce côté très noir qui habite... Lire la suite (13 juin)
  • « VxH – La voix humaine »
    Une femme attend, seule à côté d’un téléphone, un signe d’amour de celui qui l’a quittée. Elle parle, comprend, l’excuse, s’excuse. Elle aime toujours, s’invente des culpabilités pour ne pas faire face à un... Lire la suite (12 juin)
  • « L’Établi »
    Dans la foulée de mai 1968, des étudiants militants maoïstes choisirent de s’établir en usine pour encourager la création d’un mouvement révolutionnaire au sein de la classe ouvrière. Robert Linhart,... Lire la suite (11 juin)
  • « King Kong Théorie »
    Paru en 2006, l’essai de Virginie Despentes a été présenté comme « un manifeste pour un nouveau féminisme ». Les controverses se déchaînèrent autour du livre où l’auteur parlait du viol qu’elle avait subi... Lire la suite (4 juin)