Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Le coin du polar

"Une affaire de trois jours"

Un premier roman…gris
Michael Kardos est professeur de littérature et a décidé de se lancer dans le roman noir. Dans « Une affaire de trois jours », il met en scène trois amis qui se retrouvent chez Will, un ancien musicien devenu ingénieur du son, Nolan, un homme politique démocrate qui brigue un poste de sénateur et Jeffrey, ancien musicien lui aussi, devenu informaticien à la tête d’une start up en passe de faire une faillite retentissante.
Ces trois là sont unis par un sentiment de culpabilité de l’un avec les autres, sentiment qui devrait expliquer leur comportement étrange, irrationnel. Jeffrey prend en otage une jeune fille dans un drugstore. Il embarque les deux autres dans l’aventure. Une intrigue qui fait penser à une arnaque. Mais au lieu de suivre cette piste, l’auteur nous embarque dans une aventure à laquelle il est impossible de croire. Ce huit clos ne fonctionne pas. Les explications ex post n’arrivent pas à convaincre. Le tout se laisse lire pour « voir » comme on dit au poker. Mais la main adverse ne possède même pas une paire…
Un talent d’écriture sans doute qui tourne sur lui-même. Dommage. Le prochain peut-être…

Nicolas Béniès

« Une affaire de trois jours », Michael Kardos, traduit par Sébastien Guillot, Série noire/Gallimard

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • « Django Main de feu »
    Connaître la biographie de Django Reinhardt est difficile. Surtout son enfance et son adolescence dans cette zone à la limite de Paris dans les années 1910 – année de sa naissance – 1920. La... Lire la suite (1er mars)
  • « La Cité des Rêves », Wojciech Chmielarz
    . Wojciech Chmielarz est un des grands auteurs « noirs » polonais. « La Colombienne », son livre précédent, avait présenté ses deux doubles révoltés Mortka, l’inspecteur chargé des enquêtes – dit le « Kub... Lire la suite (25 février)
  • « Mémoires d’Amérique », John Edgar Wideman
    John Edgar Wideman est un des grands écrivains des Villes américaines qu’il sait investir via ses ghettos noirs. Philadelphie marquée par la présence de Benjamin Franklin, Pittsburgh par son aciérie... Lire la suite (11 février)
  • « Play Boy », Constance Debré
    Constance Debré, lesbienne revendiquée, se raconte sous les traits de « Play Boy », titre qu’il faut prendre dans tous les sens - d’interdit à giratoire. Un « Play Boy » dans le langage courant est un... Lire la suite (9 février)
  • Jean d’Aillon
    Jean d’Aillon poursuit les chroniques d’Edward Holmes et Gower Watson inspirées par Conan Doyle – il faut reconnaître l’intrigue – et habillées par les descriptions de la situation politique et militaire... Lire la suite (8 janvier)