Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

"Une famille chinoise" un film de Wang Xiaoshuai - sortie en salles le 26 novembre

Mei Zhu et Xiao Lu ont divorcé et chacun a refait sa vie. Elle avec Lao Xie, un homme doux et généreux et lui avec Dong Fan, une jeune hôtesse de l’air. Mei Zhu et Xiao Lu n’auraient sans doute eu aucune raison de se revoir un jour si Héhé, leur petite fille ne se trouvait atteinte d’une maladie qui nécessite une greffe de moelle osseuse.
Or, ni le père ni la mère ne sont des donneurs compatibles et Mei Zhu qui veut sauver sa petite fille à n’importe quel prix demande à Xiao Lu de faire un autre enfant ensemble, celui qui aurait toutes les chances d’être le donneur idéal.
La fécondation in vitro s’étant avérée sans suite, Mei Zhu préconise la méthode directe, l’accouplement. Mais les nouveaux conjoints respectifs accepteront-ils le principe de cette relation ?
En Chine, ces dernières années, les cas de leucémie infantile se soient multipliés et la nécessité de trouver des donneurs compatibles avec les malades pose un vrai problème de société. La politique de l’enfant unique complique considérablement la donne quand on sait que le plus souvent, le seul donneur compatible est le frère ou la sœur du leucémique.
Mei Zhu est déterminée. Elle va jusqu’au bout de son projet avec en tête, la seule idée de sauver sa petite fille. Sa détermination la donne d’entrée gagnante sur les premiers obstacles : convaincre le père de Héhé de faire cet enfant tout en sachant que la mise en place du projet peut mettre en péril son nouveau foyer. Convaincre la partenaire de son ex-époux s’avère difficile puisque le souhait de celle-ci est justement d’avoir un enfant, ce que refuse l’époux aux prises avec des difficultés financières et professionnelles…
"Une famille chinoise" se tient à distance de la démarche réaliste. A la limite du conte et du mélodrame, le film trouve une voie particulière entre une extrême pudeur et ses audaces scénaristiques. Les dernières scènes du film, lorsque les deux ex époux se retrouvent réunis pour une vie de couple éphémère, dans un lieu éphémère pour une simulation de vie commune, on est à la fois dans le quotidien et dans le dénouement heureux du conte.
Le titre choisi,"Une famille chinoise", semble dérisoire pour chapeauter une histoire qui nous montre une famille éclatée mais il trouve au bout du compte sa justification, dans un dénouement optimiste, quand toutes les pièces du puzzle ont miraculeusement trouvé leur place.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Nuits magiques »
    Lorsqu’un producteur de films de renom est retrouvé mort au fond du Tibre, les premiers à être soupçonnés du meurtre sont les trois apprentis scénaristes qu’il avait rencontrés au cours d’un dîner et qui... Lire la suite (15 août)
  • « Perdrix »
    Pierre Perdrix est la capitaine de gendarmerie d’une petite ville de l’est de la France. Il coulait des jours calmes auprès de sa brigade jusqu’à ce qu’arrive dans sa vie l’impétueuse et insaisissable... Lire la suite (15 août)
  • « Paris est toujours Paris »
    Coproduction franco-italienne où les deux pays intervenaient à égalité, ce qui est rare, le film de Luciano Emmer réalisé en 1951 a bénéficié d’une belle restauration et sortira sur les écrans le 14 août.... Lire la suite (12 août)
  • « Ricordi ? »
    Elle et lui se sont rencontrés à une fête, se sont tout de suite aimés et promis un amour sans failles. C’est une belle et grande histoire d’amour qui se raconte après coup, à travers les souvenirs... Lire la suite (30 juillet)
  • « Halte »
    C’est par hasard, en assistant à une scène de rue qui réunissait un groupe de personnes écoutant attentivement et respectueusement un « Socrate » en la personne d’un vieil homme qui en présentait toutes... Lire la suite (29 juillet)