Actualité théâtrale

Paris Villette, jusqu’au 26 mai 2012

"Une mouette" d’après Anton Tchekov, mise en scène Isabelle Lafon

Il arrive qu’un spectacle de théâtre plaise, qu’il réjouisse, qu’un autre nous ait, le temps d’une heure ou deux, transporté dans un autre univers tel qu’on a du mal à s’en défaire, une fois rendu au trottoir ou au quai du métro.
Mais il est rare qu’une représentation soit un vrai moment de grâce. Cela arrive par surprise, laisse longtemps sous le charme, et c’est le cas de l’adaptation de "La mouette" que propose Isabelle Lafon sur le plateau du théâtre Paris-Villette pour quelques jours encore.
Sur la scène nue, sans un seul élément de décor, cinq comédiennes vêtues de leur tenue de ville, se relaient pour jouer à tour de rôle, sans jamais s’en accaparer aucun, les onze personnages de la pièce.
Liszt avait transcrit les symphonies de Beethoven pour piano seul. Isabelle Lafon elle, procède de la même démarche. Elle propose la pièce de Tchekov sous la forme d’un récit court avec didascalies, qui recouvre l’histoire en lui conservant, avec l’essentiel de son contenu, tout ce qu’elle contient d’émotion, de sensibilité.
Le travail d’adaptation est remarquable de précision et d’intelligence. A la pièce amaigrie, il ne manque rien et les personnages sont intacts de naïveté, de coquetterie, de passion et de fragilité. Le spectacle tient à un fil mais il conserve en arrière-plan, la force de l’univers de Tchekov. Il est porté par des comédiennes, très différentes les unes des autres mais qui conduisent chacune des partitions avec une tendresse palpable pour les personnages.
C’est poignant, pathétique et c’est parfois drôle.
Peu de déplacements, une gestuelle réduite mais une palette de jeu à la fois ample et intime.
Ce spectacle est une pure merveille.Triste fait du hasard pour une pièce qui parle de théâtre, elle est visible sur le plateau d’un lieu en danger de disparition, faute de la reconduction des subventions par la Mairie de Paris…
Francis Dubois

Théâtre Paris-Villette – Parc de la Villette Paris 19ème

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) au 01 40 03 72 23 / resa@theatre-paris-villette.com

soutien en ligne pour l’avenir de ce Théâtre : http://petition.theatre-paris-villette.com/

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Rémi Larrousse, Songes d’un illusionniste »
    Nous rêvons tous. Que nous révèlent nos rêves ? Cauchemars ou fantasmes, que signifient-ils ? Pour certains ils sont prémonitoires, d’autres y voient le rappel d’un passé oublié ou enfoui. Rémi... Lire la suite (14 décembre)
  • « Cap au pire »
    Cap au pire est l’un des derniers textes écrits par Beckett, un texte écrit en anglais et qu’il ne s’était pas résigné à traduire comme s’il avait hésité à se relancer dans ce dédale, un texte destiné à... Lire la suite (13 décembre)
  • « Probablement les Bahamas » de Martin Crimp
    Milly et Franck savourent le confort de leur cottage où s’annonce pour eux une retraite paisible. Ils ont même à leurs côtés pour faire barrage à leur solitude, la présence rassurante d’une étudiante... Lire la suite (13 décembre)
  • « Mélancolie(s) »
    La pièce commence au printemps, au milieu d’une journée magnifique. Le temps est à la fête pour l’anniversaire de Sacha qui est entourée de son mari qu’elle n’aime plus comme avant, d’Olympe sa sœur... Lire la suite (9 décembre)
  • « La fuite ! » Comédie en huit songes de Mikhaïl Boulgakov.
    1920. Les « Russes blancs » sont aux abois. La guerre civile qui a suivi la révolution bolchevique s’est finie en échec. Il ne reste plus à cette population que de fuir et d’aller trouver refuge en... Lire la suite (4 décembre)