AED prépro

Une nouveauté à la rentrée 2019 : les AED "en préprofessionnalisation"

La mesure fait partie de la Loi Blanquer adoptée au printemps, et même s’ils sont sous statut d’Assistant d’éducation (AED), ils n’ont rien à faire à la vie scolaire. Recrutés en cette rentrée 2019 en L2, ils sont en observation, interviennent ponctuellement sous la responsabilité de l’enseignant, ou participent à l’aide aux devoirs ou devoirs faits. Le SNES-FSU s’est battu pour limiter l’étendue de ces missions, qui s’élargiront malgré tout en L3 et surtout en M1 (« Enseignement de séquences pédagogiques complètes »). Il faut veiller à ce qu’ils ne soient utilisés ni comme moyen de surveillance, ni comme moyen d’enseignement, que la priorité à leurs études soit respectée, et que leur temps en établissement n’excède jamais 8 heures (et 6 d’enseignement lorsqu’ils seront en M1). Payés 691 € en L2 (puis 960 € en L3 et 977 € en M1), ils sont accompagnés par un tuteur rémunéré 600 €.
Le SNES-FSU défendra ces collègues, et les invite à adhérer !

Autres articles de la rubrique AED prépro