Élections professionnelles

Une victoire pour des combats à venir

Le SNES-FSU et le SNUipp-FSU sortent renforcés des élections professionnelles qui viennent d’avoir lieu pour désigner les élus représentants des psychologues de l’Éducation nationale en commissions administratives paritaires.

Malgré la désinformation à laquelle certaines organisations se sont livrées et la rupture, par le nouveau gouvernement, des engagements pris, les collègues ne s’y sont pas trompés. Ils ont accordé leur confiance à celles et ceux qui sont à leurs côtés au quotidien dans les CIO, en butte aux injonctions ou aux pressions d’une administration qui peine à tirer les conclusions de la création de ce corps unique.
Que ce soit à propos de l’appellation, des horaires, des conditions de travail, de la formation continue, plusieurs indices montrent que le poids d’élus déterminés et constructifs sera important dans la période à venir. Ainsi sur le plan étudiant, les psychologues de l’Éducation nationale EDO ont participé à plusieurs audiences avec le cabinet du Ministre pour dénoncer le déni de leur mission et de leur place et le caractère de tri social de cette réforme.

De nombreux dossiers sont encore à traiter et le SNES-FSU s’y emploie. Il a appelé les collègues DCIO à faire une demande auprès des recteurs pour un versement rétroactif des 20 points de NBI depuis 2013 puisque le MEN a été condamné sur cette discrimination. Dans l’attente de la revalorisation de l’ICA actée au CTM du 22 mars 2017 et remise en question par le nouveau ministre, il s’attache à obtenir un versement équitable sur tout le territoire de l’ICA actuelle.

Le SNES-FSU a gagné l’objectif d’une indemnité de fonction unique pour les psychologues des deux spécialités. La bataille pour cet alignement est une priorité.
Enfin le SNES-FSU poursuit son action pour la défense des CIO, contre leur fermeture (manifestation à Toulouse contre la fermeture du CIO de Gaillac). Il rassemble partout élus et parents contre ces projets.

Les chantiers sont donc encore importants et, comme à son habitude, le SNES-FSU les portera avec la profession et s’efforcera de faire aboutir au plus vite ses revendications.

Autres articles de la rubrique Élections professionnelles

  • Aux urnes !
    En novembre, les Psychologues de l’Éducation nationale du premier et du second degré seront appelés à désigner leurs représentants aux commissions paritaires nationale et académiques. Alors que les... Lire la suite (Septembre 2017)